Archives pour la catégorie Articles

Mauritanie : Que pensent les Haratines de la discrimination positive ?

Mauritanie : Que pensent les Haratines de la discrimination positive ?« Dans la vie de tous les jours, la marginalisation des haratines est à la fois évidente et systématique.
Elle se traduit aussi bien en termes de liberté individuelle et d’autonomie collective, qu’en déficits d’accès à l’éducation, aux services sociaux de base et encore plus aux richesses nationales ou au pouvoir politique. La condition générale de cette communauté demeure marquée par l’esclavage et ses séquelles : l’exclusion, l’ignorance et la pauvreté y prévalent dans l’indifférence totale des pouvoirs publics. »
Lire la suite

Esclavage : le débat est nécessaire

Esclavage : le débat est nécessaire  Karfa Diallo, essayiste et directeur de l’association internationale Mémoires et partages, appel à repenser la question de l’esclavage en l’intégrant dans une perspective plus globale, incluant notamment l’histoire de la traite dans les pays d’influence arabe.

Maintenant que l’émotion légitime sur la situation d’esclavage des migrants africains en Libye et en Afrique du Nord s’est exprimée, vient le temps de la réflexion. Pour appréhender la condition des droits humains du Négro-Africain, sur le continent et en diaspora, il importe d’user d’une extrême lucidité, de partir non pas de l’Afrique telle qu’on la voudrait mais de l’Afrique qui est. Lire la suite

Mauritanie: une ONG contre l’esclavage dénonce un durcissement du régime

Mauritanie: une ONG contre l’esclavage dénonce un durcissement du régimeRFI – En Mauritanie, l’ONG anti-esclavagisme Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) dénonce la répression d’une de ses manifestations mardi à Nouakchott. Des militants de cette ONG, qui s’étaient rassemblés pour dénoncer la détention de plusieurs de leurs membres, ont été arrêtés.

Ils s’étaient donné rendez-vous au carrefour de la polyclinique de Nouakchott. Direction : le siège des Nations unies pour une marche qui se voulait pacifique. Elle a finalement été stoppée net par l’intervention des forces de sécurité. Lire la suite

Troisième mandat : évitons l’amalgame

Troisième mandat : évitons l’amalgame

Les appels pour un troisième mandat reprennent de plus belle. Au sein de l’Assemblée nationale, mais ils viennent cette fois, non pas de « ministrés » soucieux de conserver leurs postes mais de « dépités » qui veulent préserver leurs privilèges.

C’est d’autant plus inquiétant que le parlement mauritanien ne compte plus aujourd’hui qu’une seule chambre largement acquise au pouvoir, et donc susceptible de transgresser les lois qu’il est censé protéger. Lire la suite

Vœux de nouvel an 2018

A.H.M.E. souhaite une bonne et heureuse année 2018 à ses adhérents et sympathisants ainsi qu’à tous les internautes du site www.haratine.com.

L’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie demeure une question importante. A.H.M.E. continuera le combat tant que cette problématique ne sera pas résolue.

Le site d’A.H.M.E. constitue un moyen de combat comme un autre, en vue de mettre fin à ces fléaux sociaux, que sont l’esclavage et le racisme. Il en est de même de nos publications : « L’abolition de l’esclavage en Mauritanie et les difficultés de son application », thèse soutenue en 2006 et publiée par l’ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses) en 2008 et « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », édition l’Harmattan, 2014.

Mohamed Yahya Ould Ciré
Président de A.H.M.E.
Site : www.haratine.com
Courriel : ahme@haratine.com

 

Esclavage : Les Oulémas ne jouent pas leur partition

Esclavage : Les Oulémas ne jouent pas leur partitionLa question de l’esclavage est une affaire qui divise les Mauritaniens. Le débat n’est plus maintenant de savoir si ce phénomène particulièrement abject se manifeste en pratiques ou en séquelles.

Aujourd’hui, il est surtout question de savoir jusqu’à où les autorités nationales et la communauté internationale sont elles prêtes à aller jusqu’à l’éradication totale d’une problématique qui a été tellement instrumentalisée au point qu’elle constitue une véritable menace à la cohésion sociale. Lire la suite

Un ex-ministre mauritanien à Salmane : «Nous ne sommes pas vos bonniches !»

Un ex-ministre mauritanien à Salmane : «Nous ne sommes pas vos bonniches !» L’ancien ministre mauritanien de l’Enseignement supérieur, le docteur Bakay Ould Abdel Malik, a demandé l’annulation d’une convention bilatérale signée entre la Mauritanie et l’Arabie Saoudite le 15 juillet 2017 à Djeddah, consistant à organiser l’exportation vers le royaume d’une main-d’œuvre féminine destinée à servir de domestiques, autrement dit pour des emplois de «bonnes» chez les riches Saoudiens. Lire la suite

Mauritanie : au 1er janvier, l’ouguiya perdra un zéro

Mauritanie : au 1er janvier, l’ouguiya perdra un zéro  Les Mauritaniens vont devoir s’adapter à un changement de leur étalon monétaire : le 1er janvier 2018, une ouguiya « améliorée » comportant un zéro de moins sera mise en circulation avec de nouveaux billets et de nouvelles pièces.

Une réforme qui n’est pas censée changer quoi que ce soit à la valeur de la monnaie. Nouvelles pièces, nouveaux billets, mais aussi nouveaux formulaires et nouveaux bulletins de salaires: au 1er janvier 2018, la Mauritanie mettra en place sa réforme monétaire, dont la mesure phare est un changement de base de 10 à 1. Lire la suite