Archives pour la catégorie Articles

RFD: le président de la République n’a pas d’objection quant au retour des exilés

RFD: le président de la République n’a pas d’objection quant au retour des exilésLe parti du Rassemblement des Forces démocratiques mauritaniennes (RFD), dirigé par l’éminent chef de l’opposition Ahmed Ould Daddah, a affirmé que le nouveau président du pays, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwany, ne s’oppose pas au retour de tous les mauritaniens exilés, contre lesquels l’ancien président, Mohamed Ould Abdel Aziz, a émis des mandats d’arrêt internationaux.
Lire la suite

Ould Abdel Aziz rencontre Boydiel et Seydina Ali

Ould Abdel Aziz rencontre Boydiel et Seydina AliL’ex-président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a rencontré mardi 10 décembre courant, le président et le vice-président du Comité Directeur Provisoire (CDP) du parti de l’Union Pour la République (UPR), au pouvoir, en l’occurrence Seyedna Ali Ould Mohamed Khouna et Boïdiel Ould Houmeid.

La rencontre qui a duré plusieurs heures n’a toutefois pas révélé ses dessous, ont indiqué des sources.

Un tête-à-tête qui intervient dans un contexte politique caractérisé par des tiraillements qui minent l’UPR et qui ont continué à persister depuis la réunion présidée par Ould Abdel Aziz, quelques jours après son retour de l’étranger à Nouakchott.

Source : Al-akhbar (Mauritanie)

La « clarification » sur la présence française au Sahel devra attendre

Le sommet qui devait réunir à Pau le 16 décembre, à la demande d’Emmanuel Macron, les présidents africains du G5 Sahel a été finalement reporté à plus tard.

Les opinions publiques africaines avaient été interloquées par les propos du Président Emmanuel Macron, tenus à Londres, le 4 décembre 2019. Profondément marqué par le décès des treize militaires français dans un accident d’hélicoptères au Mali, le président français avait déclaré, dans la conférence de presse finale du Sommet de l’Otan, qu’il y avait Lire la suite

Aziz de A à Z (1) : Ou, d’un putsch à l’autre, entre méthode et coups de sang, le parcours aventureux d’un insatiable…

Quand il fomenta le coup d’État contre Maaouya ould Sid’Ahmed Taya, Mohamed ould Abdel Aziz avait déjà l’intention de prendre le pouvoir mais son âge, son grade et son profil trahirent son ambition. À cette époque, il ne représentait dans la sphère des officiers qu’un poids-plume, n’avait que peu d’amis étoilés et donnait, de surcroît, de premiers signes de comportement inquiétant. Les services de renseignements de la DST, de l’Armée et des  pays étrangers concourraient à dresser de lui le portrait d’un officier ambigu, impulsif, susceptible de réactions imprévisibles. S’il tentait de prendre le pouvoir, aucun officier Lire la suite