Archives pour la catégorie Cri du Hartani

Vœux de nouvel an 2018

A.H.M.E. souhaite une bonne et heureuse année 2018 à ses adhérents et sympathisants ainsi qu’à tous les internautes du site www.haratine.com.

L’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie demeure une question importante. A.H.M.E. continuera le combat tant que cette problématique ne sera pas résolue.

Le site d’A.H.M.E. constitue un moyen de combat comme un autre, en vue de mettre fin à ces fléaux sociaux, que sont l’esclavage et le racisme. Il en est de même de nos publications : « L’abolition de l’esclavage en Mauritanie et les difficultés de son application », thèse soutenue en 2006 et publiée par l’ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses) en 2008 et « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », édition l’Harmattan, 2014.

Mohamed Yahya Ould Ciré
Président de A.H.M.E.
Site : www.haratine.com
Courriel : ahme@haratine.com

 

LE CRI DU HARTANI N° 5 (octobre 2002)

« Le Cri du Hartani ».

Poème en Hassania du poète Haratine Mohamed Deya ould M’Khaïtir

« Si j’ai traversé vers le terre de Rome *(2)

C’est parce que je veux me séparer des Arabes.

Je ne suis pas les chiens qui n’apprécient

Que ceux qui les étranglent ».

« La lutte et la révolte impliquent toujours une certaine quantité d’espérance,

tandis que le désespoir rend muet. »

Charles Baudelaire

  Lire la suite

LE CRI DU HARTANI N° 4 (juillet 2002)

La naissance du bulletin trimestriel dénommé

« Le Cri du Hartani ».

Poème en Hassania du poète Haratine Mohamed Deya ould M’Khaïtir

« Si j’ai traversé vers le terre de Rome *(2)

C’est parce que je veux me séparer des Arabes.

Je ne suis pas les chiens qui n’apprécient

Que ceux qui les étranglent ».

« La lutte et la révolte impliquent toujours une certaine quantité d’espérance,

tandis que le désespoir rend muet. »

Charles Baudelaire

  Lire la suite

LE CRI DU HARTANI N° 3 (avril 2002)

Le Cri du Hartani n°2 du 2 janvier 2002

La naissance d’un bulletin trimestriel dénommé  » Cri du Hartani « 

Poème en Hassania du poète Haratine Mohamed Deya ould M’Khaïtir
« Si j’ai traversé vers la terre de Rome « (2)2
C’est parce que je veux me séparer des Arabes.
Je ne suis pas les chiens qui n’apprécient
Que ceux qui les étranglent ».

 

« La lutte et la révolte impliquent toujours une certaine quantité d’espérance,
tandis que le désespoir rend muet. »

Charles Baudelaire

Lire la suite

LE CRI DU HARTANI N° 2 (janvier 2002)

Le Cri du Hartani n°2 du 2 janvier 2002

La naissance d’un bulletin trimestriel dénommé  » Cri du Hartani « 

Poème en HASSANIA du poète Haratine Mohamed Deya Ould M’Khattii
 » Si j’ai traversé vers la terre de Rome
C’est parce que je veux me séparer des Arabes.
Je ne suis pas les chiens qui n’apprécient
Que ceux qui les étranglent. « 

 » La lutte et la révolte impliquent toujours une certaine quantité d’espérance, tandis que le désespoir rend muet. « 

Charles Baudelaire

Lire la suite

LE CRI DU HARTANI N° 1 (octobre 2001)

La naissance d’un bulletin trimestriel dénommé

 » Le Cri du Hartani « .

Le  » Cri du Hartani  » est le bulletin de l’A.H.M.E (Association des Haratine de Mauritanie en Europe).

L’A.H.M.E. a été créée le 13 juillet 2001 et déclarée au Journal Officiel Français n° 32 du 11 août 2001 pour le n° 2136. L’A.H.M.E. peut être consultée sur Internet : www.journal-officiel.gouv.fr.

Le  » Cri du Hartani  » répond à un besoin fondamental, celui d’évoquer les multiples problèmes que vivent les Haratine, c’est à dire les esclaves de Mauritanie. Qu’il s’agisse de la négation humaine (réduire la personne humaine à l’animal), en passant par la vente, le viol, le lynchage, la castration ou de supprimer la vie, tout ceci est vécu, au jour d’aujourd’hui par les haratine (esclaves) de Mauritanie du fait des esclavagistes dont l’Etat est un des membres. Lire la suite