Archives de l’auteur : Mohamed CIRE

Mauritanie/Ferallah: Lettre de Diko Hanoune et Cherif Sanghott adressée à la Banque Mondiale

Mauritanie/Ferallah: Lettre de Diko Hanoune et Cherif Sanghott adressée à la Banque Mondiale

Suite aux évènements de Ferallah en Mauritanie dans la région de Mbagne, plusieurs partis politiques et associations de droit de l’homme ont dénoncé le projet du gouvernement avec l’appui de la banque mondiale sur l’expropriation des terres des autochtones de la région.

Le secrétaire général de l’Association des Haratine de Mauritanie en Europe (AHME) avec l’activiste Cherif Sanghott ont adressé une lettre à la Banque mondiale pour demander l’arrêt immédiat des travaux d’exécution du projet ainsi d’organiser une concertation avec les populations locales. Lire la suite

Journal Le rénovateur: Interview Exclusive avec Biram Dah Abeid

« Selon les échanges que j’ai eus  avec les hautes autorités  politiques  du pays, il y aura dans moins d’une semaine, une proposition de dialogue et de concertation par thématique »

Après les élections présidentielles  de 2019, votre mouvement continue-t-il  sur la même dynamique de contestation et de dénonciation des violations  des droits de l’homme en Mauritanie ? Lire la suite

Sidi Ould Jaber (1951 – 1981) : Le martyr d’El Hor /Par Sneiba Mohamed

Le 19 février 1981 disparaissait en Tunisie mon grand frère Sidi Ould Jaber. A sa mémoire, j’ai déjà consacré la première partie de mon livre « Tranches de vie », mais un ami, Baba Ould Jiddou, a insisté pour que je lui fasse cet hommage écrit de mémoire avec des témoignages de personnes que je cite dans le texte. C’est l’occasion pour moi de demander à tous mes amis de prier pour le repos de l’âme de ce frère, Allah yarehmou, qui a joué un grand rôle dans ma formation.

Sidi Ould Jaber. Le nom ne dit peut-être rien aux nouvelles générations mais les « anciens », amis et proches,  ressentiront aujourd’hui, comme Baba Ould Jiddou qui a insisté pour que j’écrive ce texte, une sorte de manquement à la mémoire du grand militant Lire la suite

De l’histoire des Kadihines…De Bedine Abidine

De l’histoire des Kadihines...De Bedine Abidine« Les kadihines qui ne connait pas ce nom qui faisait peur à certains, et suscitait l’espoir pour d’autres. Ce mouvement a mobilisé des milliers des jeunes, des femmes, et des hommes de toutes nos nationalités et s’est incrusté dans le tissu social de notre pays pour un monde meilleur, « des lendemains qui chantent ».

Cette histoire intrinsèque de notre pays a été une école de la pensée et de l’action. Peut-être …de l’Utopie.

Elle est relatée par un homme qui a vécu et a pris part à ce rêve qui continue de nos jours à Lire la suite

De l’histoire des Kadihines (Deuxième partie) /Par Beden Ould Abidine

Quel rapport le groupe fondateur de Tokomadji avait-il avec le courant nationaliste arabe et comment s’était opérée sa mutation en mouvement démocratique mauritanien ? La question m’a été posée par Abdelkader Ould Mohameden tant que membre du groupe fondateur de Tokomadji. Je lui ai répondu comme suit :« À l’époque, les nationalistes arabes, même en Égypte, étaient organisés dans des structures complètement clandestines. Ils considéraient l’Égypte et sa révolution comme la Kaaba de la liberté, en dépit des poursuites et de la répression féroce dont ils faisaient l’objet de la part de l’État nassériste égyptien.
Sur le plan idéologique, nous étions liés aux dirigeants de ce courant à travers un périodique intitulé « Elhouriya » (la liberté) installé à Beyrouth, en plus d’autres liaisons clandestines par l’intermédiaire des camarades, via le mouvement général des nationalistes arabes. Lire la suite

Interview de Bakari Guèye, Journaliste et analyste politique: « le mouvement haratine sera phagocyté et noyé dans le système féodalo-ethnico-tribal en place »

Interview de Bakari Guèye, Journaliste et analyste politique: Q: La question du passif humanitaire piétine depuis le départ de Sidi Ould Cheikh Abdallahi du pouvoir. Cette mise au frigo ne risque-t-elle pas de raviver un activisme dont le régime actuel peut se passer ?

Le Règlement définitif du « Passif humanitaire » se fait toujours attendre. Les victimes des douloureux événements de 1989, de ceux qui les ont précédés et ceux qui les ont suivis attendent toujours que justice soit faite. Ce dossier à rebondissements a connu une évolution en dents de scie mais les tentatives répétées de le classer ont été vouées à l’échec. Les victimes crient toujours à tue-tête pour Lire la suite

Mauritanie : le gouvernement prêt à ouvrir une grande concertation nationale, entre autres sur l’esclavage

Mauritanie : le gouvernement prêt à ouvrir une grande concertation nationale, entre autres sur l’esclavage Le 29 janvier dernier, devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre mauritanien Mohamed Ould Bilal, a laissé entendre que le gouvernement était ouvert à l’idée d’organiser une grande concertation nationale.

Cette annonce, s’inscrit dans la continuité de la politique de dialogue mise en place le Président Mohamed Ould Ghazouani depuis son élection en 2019 dans le but d’instaurer un climat politique pacifié en Mauritanie. Lire la suite