Archives pour la catégorie Interviews, Discours & Rapports

Samouri Ould Bey : le plan racial de Ould Abdoul Aziz ne passera pas (exclusif)

Le chef du mouvement « El Hor » et leader de l’opposition mauritanienne Samouri Ould Bey a déclaré que : « Le plan racial du président Mohamed Ould Abdel Aziz et son gouvernement est un plan irréalisable sur le terrain », appelant à rejeter ce plan et à y résister par toutes les manières et formes possibles.

Dans une interview accordée au groupe Watsapp : « Mauritanie.com », Ould Bey a déclaré que certains envisagent de créer un état constitué purement de « Beidanes » allant de l’« Azawad » au « Sahara occidental », où la majorité serait constituée d’une seule composante sociale, tout en essayant de priver les autres composantes de l’existence et de l’influence, ce qui est dangereux pour l’unité nationale et la stabilité fragile du pays.

« Le président Ould Abdel Aziz tente de priver des milliers d’anciens esclaves (Haratins) de leur droit légal d’exister, en les empêchant d’être recensés et en les excluant de la vie publique en Mauritanie« , a déclaré Ould Bey.

Samouri a critiqué ce qu’il a appelé «l’ étouffement de la presse et des syndicats» et l’appauvrissement volontaire des partis politiques en coupant leurs sources de financement.

Ce qui équivaut à une destruction systématique des instruments du processus démocratique et une mise à fin délibérée à toutes les manifestations du pluralisme politique en Mauritanie.

Samouri Ould Bey a déclaré que le président Mohamed Ould Abdel Aziz est le seul président au monde qui ne s’intéresse qu’à faire fructifier ses biens personnels et les développer et à œuvrer pour détruire son pays et à affamer son peuple.

Source : http://zahraa.mr/node/15215
Traduit par Adrar.Info

M. Moussa Fall : « La démonétisation n’est qu’un écran de fumée […] une dévaluation de l’ouguiya »

M. Moussa Fall : Au lendemain de l’annonce par le gouvernement de la démonétisation de l’Ouguiya, nous avons approché, comme promis, l’économiste et homme politique, Moussa Fall, président du MCD. Voici les quelques questions que nous lui avons posées pour éclairer les profanes.
Lire la suite

Le ministre de l’Intérieur répond à une question orale du député Mohamed Ghoulam Ould El Hadj Cheikh

Le ministre de l’Intérieur répond à une question orale du député Mohamed Ghoulam Ould El Hadj Cheikh

L’Assemblée nationale a consacré, mercredi, sa séance plénière, sous la présidence de, M. Mohamed Ould Boïlil, son président, à la question orale posée par le député Mohamed Ghoulam Ould El Hadj Cheikh concernant l’incapacité des municipalités à remplir le rôle qui leur incombe en matière de nettoyage et d’enlèvement des ordures.
Lire la suite

Vœux de nouvel an 2018

A.H.M.E. souhaite une bonne et heureuse année 2018 à ses adhérents et sympathisants ainsi qu’à tous les internautes du site www.haratine.com.

L’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie demeure une question importante. A.H.M.E. continuera le combat tant que cette problématique ne sera pas résolue.

Le site d’A.H.M.E. constitue un moyen de combat comme un autre, en vue de mettre fin à ces fléaux sociaux, que sont l’esclavage et le racisme. Il en est de même de nos publications : « L’abolition de l’esclavage en Mauritanie et les difficultés de son application », thèse soutenue en 2006 et publiée par l’ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses) en 2008 et « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », édition l’Harmattan, 2014.

Mohamed Yahya Ould Ciré
Président de A.H.M.E.
Site : www.haratine.com
Courriel : ahme@haratine.com

 

Biram O/ Dah O/ Abeid : «La supériorité raciale structure l’univers arabo-musulman»

Interview – Biram Ould Dah Ould Abeid : «La supériorité raciale structure l’univers arabo-musulman»

Interrogé sur les pratiques d’esclavage que le monde découvre stupéfié en Libye, le président de l’Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste en Mauritanie (IRA Mauritanie), s’étonne que la communauté internationale «s’émeuve de sa pseudo-nouveauté».

«Une telle tragédie, explique-t-il, dans cette interview à Algeriepatriotique, s’enracine dans une tradition de razzias et de supériorité raciale qui structure l’univers de sens arabo-musulman».

 

Lire la suite

Esclavage : « À la différence de la Mauritanie, la traite humaine en Libye est portée par une véritable criminalité organisée »

Esclavage : « À la différence de la Mauritanie, la traite humaine en Libye est portée par une véritable criminalité organisée » Raouf Farrah est analyste en chef de la section Afrique chez SecDev, un groupe d’analyse de risque politique, basé au Canada. Cet expert du Maghreb et du Sahel travaille sur des thèmes variés incluant le conflit et la sécurité, la criminalité transnationale, le cyberespace et la jeunesse dans la région. Cet expert décrypte pour La Tribune Afrique, les dessous de la crise migratoire et de ses dérives esclavagistes. Lire la suite

Risque de dévaluation de l’Ouguya : Ce que Moussa Fall redoutait est-il en trait de se produire ?

Dans deux interviews  qu’il a accordées au Calame, il y a quelque temps,  l’économiste Moussa Fall, président du MCD, parti membre du FNDU qualifiait la situation économique du pays de « volatile »,  évoquait  une « dévaluation rampante » de l’Ouguiyas, sa baisse chronique face aux autres monnaies de référence,  Dollar et Euro…

Aujourd’hui, nous voilà aujourd’hui dans une opération de « démonétisation » de l’Ouguiya. En attendant de revenir, la semaine prochaine,  sur cette décision des pouvoirs publics (les raisons et les implications), nous vous proposons  quelques extraits de ces 2 interviews pour vous rafraichir les mémoires. Lire la suite

Esclavage en Libye – Tidiane N’Diaye : « L’Afrique et l’Europe avaient détourné les yeux jusqu’ici »

DÉCRYPTAGE. Auteur de l’ouvrage « Le Génocide voilé », Tidiane N’Diaye, spécialiste de la traite arabo-musulmane, apporte son éclairage sur cette réalité sordide.
Propos recueillis par

Depuis la diffusion du reportage de CNN témoignant de la réalité de l’esclavage en Libye, les témoignages se succèdent, la parole se libère, et beaucoup d’amalgames persistent. Le professeur Tidiane N’Diaye* ne semble pas surpris lorsqu’il reçoit notre appel depuis Paris, lui qui se trouve au Sénégal, où il transmet ses savoirs sur les civilisations négro-africaines auprès d’étudiants. En 2008, il avait jeté un pavé dans la marre en publiant Le Génocide voilé*, une enquête historique très documentée sur la traite arabo-musulmane qui décima l’Afrique subsaharienne du VIIe au XXe siècle, ce qu’il qualifia alors de génocide. Lire la suite

Discours d’Aminétou Mint El Moctar devant la 61 ème Session Ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples

Discours d'Aminétou Mint El Moctar devant la 61 ème Session Ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples Mme la présidente de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples,

Mesdames/Messieurs les Commissaires,

Honorables participantes et participants à la 61 ème Session Ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Mon pays, la Mauritanie connait actuellement une situation délicate qui se caractérise par la mort clinique de notre jeune démocratie, qui a été décrétée par le Président, lors de son « discours historique » prononcé en Mai 2016 à Nema. Lire la suite