Archives pour la catégorie Témoignages

Les pêcheurs de N’Diago accusent la marine mauritanienne d’avoir blessé par balle, un des leurs

Les pêcheurs de N’Diago accusent la marine mauritanienne d’avoir blessé par balle, un des leurs (sources)Un pêcheur de la localité de N’Diago, dénommé Assane Abdoul Aziz Dieye a été atteint à la jambe d’une balle, tirée par une équipe de la marine mauritanienne, le 10 février, affirment des pêcheurs de cette localité. La victime est depuis, hospitalisée, à l’hôpital militaire de Nouakchott où il a été évacué. Lire la suite

En Mauritanie, ces femmes en servitude (En images)

En Mauritanie, ces femmes en servitude (En images) Bien que l’esclavage ait été officiellement aboli en 1981 par l’Etat mauritanien, et érigé en infraction en 2007, puis en crime contre l’humanité en 2012, l’esclavage dit  » traditionnel  » et la discrimination à l’égard de la caste des Haratines de Mauritanie sont encore monnaie courante.
Lire la suite

Témoignages glaçants d’une esclave mauritanienne

Témoignages glaçants d’une esclave mauritanienne “J’ai été frappée, torturée, humiliée”, raconte Habi Mutraba en éclatant dans la prestigieuse revue Courrier International. “J’étais toujours la première levée et la dernière couchée”, poursuit cette femme sans visages, qui apporte une contradiction humaine à la thèse selon laquelle l’esclavage n’existerait plus dans ce pays de 4 millions d’habitants situé entre le Maroc et le Sénégal.

L’hebdomadaire français poursuit son récit poignant et brut de coffrage. Lire la suite

Lettre de Biram Dah Abeid de la prison de Nouakchott

Mauritanie, Biram Dah Abeid: » Ce régime qui torture et appauvrit… »

Depuis la prison où il est détenu depuis le début de cette semaine, le leader anti esclavagiste mauritanien IRA, Biram Dah Abeid, dénonce le refus du président Mohamed Ould Abdel Aziz de jouer le jeu démocratique pour les élections qui doivent avoir lieu début septembre. Voici son texte.

Lire la suite

Le Trarza et la lutte anti coloniale (3)

Vint ensuite le fameux émir Ahmed ould Deïd (1930-1944), célèbre pour sa résistance et sa bravoure. Lors de la pénétration, il avait lutté, avec nombre d’autres, contre le pouvoir d’Ahmed Salem ould Ely. Dès les premiers pas des colons chez nous, il avait décidé de mener, avec son frère ainé Sidi, le combat  contre ces infidèles envahisseurs. Pendant huit longues années il leur donna beaucoup de fil à retordre. Lire la suite