Archives pour la catégorie Ouvrages

Mauritanie : Colonel Sidi Ould Bilal limogé de l’armée pour avoir dénoncé le racisme.

Le colonel Sidi Ould Bilal a été demis de toute fonction et astreint à se présenter chaque Jour à l’État major des forces armées pour signature. Le motif reproché à cet officier de haut rang avec une plume d’or, est, qu’il a publié un livre intitulé : « la Mauritanie, la racine » dans le quel, il  remet en surface les discriminations dans les quelles vivent les Haratine. Il  nous a édifiés sur les origines de l’ensemble des composantes nationales y compris les différentes tribus maures méconnues. Cela n’a pas plu la hiérarchie militaire qui lui  vaut la révocation purement et simplement au sein de l’armée. Apparemment, la grande marche du président Mohamed Ould Abdel Aziz contre les discriminations, le racisme, le discours haineux en janvier 2019, la hiérarchie militaire n’est Lire la suite

Vœux de nouvel an 2018

A.H.M.E. souhaite une bonne et heureuse année 2018 à ses adhérents et sympathisants ainsi qu’à tous les internautes du site www.haratine.com.

L’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie demeure une question importante. A.H.M.E. continuera le combat tant que cette problématique ne sera pas résolue.

Le site d’A.H.M.E. constitue un moyen de combat comme un autre, en vue de mettre fin à ces fléaux sociaux, que sont l’esclavage et le racisme. Il en est de même de nos publications : « L’abolition de l’esclavage en Mauritanie et les difficultés de son application », thèse soutenue en 2006 et publiée par l’ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses) en 2008 et « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », édition l’Harmattan, 2014.

Mohamed Yahya Ould Ciré
Président de A.H.M.E.
Site : www.haratine.com
Courriel : ahme@haratine.com

 

Les protégés du Prophète/ Ces Compagnons venus d’ailleurs(Partie 1)/Par Moussa Hojjat-al-islam

7 December, 2017 – 02:13

Dans l’inconscient collectif, quand on évoque les noms de Bilal, Ammar, Salem…, la première chose qui vient à l’esprit, est qu’il s’agit de gens du petit peuple mecquois qui ont été sauvagement torturés par les mécréants Koraïches pour avoir embrassé l’Islam. De pauvres esclaves démunis, sans soutien tribal ou clanique, auxquels on a fait subir les châtiments les plus cruels pour les forcer à renier leur foi dans le message de l’Islam.

Rarement, on mesure à sa juste valeur le rang éminemment élevé et l’aura que leur a conféré, en pionniers, leur adhésion bénie au message divin de Mohammed. Lire la suite

Les gouvernants arabes et l’Islam

13 July, 2017Moussa Hormat-Allah

Si l’on considère le mode de gouvernance en vigueur dans la plupart des Etats arabes d’aujourd’hui, on s’apercevrait que celui-ci, au-delà des apparences, n’a presque plus rien à voir avec les préceptes fondateurs de la religion musulmane. On pourrait même dire que la gestion des sociétés arabes modernes est faite, désormais, sur fond de simples réminiscences de l’islam des premiers temps.

L’égalité, la justice, la solidarité et l’entraide qui faisaient jadis le bien-être, la force et la fierté des musulmans ne sont plus l’objectif premier des nouveaux gouvernants. Loin s’en faut. Les intérêts particuliers et partisans se sont substitués à l’intérêt général. Le pouvoir n’est plus au service du peuple mais d’une oligarchie.

Qu’il s’agisse des régimes monarchiques ou « démocratiques », le prince, – dans le sens machiavélien du terme, – a la haute (plutôt basse) main sur l’Etat et ses richesses. Toute voix dissonante est étouffée dans l’œuf. Pour la conservation du pouvoir, on a créé, à tous les niveaux de l’Etat, des appareils répressifs visibles ou non visibles, pour assurer, contre vents et marées, la pérennité de ces régimes. Lire la suite

Publication en arabe du deuxième livre en procédure pénale du professeur Cheikh Horomtallah

Cet ouvrage a été publié en français en Janvier 2016 et a été traduit en arabe et publié en Janvier 2017.Sa traduction a été assuré par  Mohamed Vall Abdel Latif :

– Professeur à L’Ecole Nationale D’Administration, de Journalisme et de Magistrature;

– Ancien conseiller à la cour suprême;

– Ancien chargé de mission à la primature;

– Écrivain.

Ce livre relatif à la procédure pénale est le deuxième d’une série de cinq ouvrages.

Lire la suite

Le livre de Mohamed Sneiba : « Aziz : textes et contextes »

 

Aziz : textes et contextes est un ensemble de chroniques politiques, essentiellement, parues dans des journaux mauritaniens entre 2007 et 2010. Elles relatent, quasiment au jour le jour, l’actualité politique, économique et sociale en Mauritanie. Elles constituent, avec du recul, une référence historique sur des faits politiques dont les conséquences, positives ou négatives, sont présentes encore aujourd’hui, et font l’objet d’un recueil en préparation qui a pour titre Textes et contextes : chroniques mondoblogueuses. Lire la suite

Les Mémoires du président Abdou Diouf : “Il faut déclarer la guerre à la Mauritanie !”

Les Mémoires du président Abdou Diouf : “Il faut déclarer la guerre à la Mauritanie !”

 Il faut des hommes, ceux de ceux qui ont fait partie de l’histoire pour comprendre le passé. Les “Mémoires du président” Abdou Diouf, parus le mois dernier, donnent la version des faits de cet ancien président sur les relations entre son pays et la Mauritanie.  Extraits. Lire la suite

Evènement de la rentrée 2014.

Nous vous informons de la sortie prochaine du nouvel ouvrage du Professeur Louis Sala-Molins : « Esclavage Réparation ».

Sans aucun doute il s’agit d’un évènement d’une importance exceptionnelletant du point de vue de la personnalité du chercheur que du sujet aujourd’hui plus brûlant que jamais du plus grand crime contre l’humanité jamais commis, le « Méga-Crime Contre l’Humanité » perpétré contre l’Afrique durant plusieurs siècles, non reconnu ni réparé ni par la droite et ni par la gauche, et dont les ressortissants Africains et Descendants d’Africains continuent de subir les conséquences négrophobes dans les droits civiques, sociaux, économiques, politiques, spirituels et culturels en ce 21e siècle…

 ARMADA le 4 août 2014