Archives pour la catégorie Communiqués

Mauritanie. Me Bouhoubeiny à Ould Abdel Aziz: le jour où tu seras « présenté devant la justice » viendra

18-08-2017 – Le360

Pour Me Ahmed Salem Bouhoubeiny, la situation du sénateur Ould Ghadda est inquiétante. Pour lui, il s’agit ni plus ni moins que d’un enlèvement. Il en profite pour mettre en garde le président Mohamed Ould Abdel Aziz qui pourrait un jour se retrouver dans la même situation et aura besoin de justice.

Pour l’avocat de Mohamed ould Ghadda, on ne peut pas parler d’une arrestation du sénateur, mais d’un enlèvement du fait que les procédures et garanties légales n’ont pas été respectées par la police lors de l’interpellation du sénateur. Il pointe du doigt le président Mohamed ould Abdel Aziz «qui gère le dossier» à la place du procureur, du ministre de la Justice et des avocats. Lire la suite

Arrestation de Ould Ghadde : « une dérive autoritaire tendant à restaurer des pratiques répressives qu’on croyait révolues »

18-08-2017, NouakchottSOS Esclaves

Suite à l’arrestation du sénateur Mohamed Ould GHADDA survenue le 11 août 2017, et compte tenu des rumeurs persistantes sur d’éventuels actes de torture ou mauvais traitements dont il serait victime ;

Considérant les informations selon lesquelles les membres de son entourage, ses avocats et même le parquet, n’auraient pas été informés de son lieu d’incarcération, ni des conditions dans lesquelles il est détenu ;

Considérant de telles informations comme révélatrices d’une dérive autoritaire tendant à restaurer des pratiques répressives qu’on croyait révolues ; Lire la suite

Grève des boulangers à Tidjikja : Déclaration de la CLTM

Grève des boulangers à Tidjikja : Déclaration de la CLTM La Confédération Libre des Travailleurs de Mauritanie (C.L.T.M.) déplore l’attitude provocatrice du Hakem de Tikjikja sur la grève des boulangers déclenchée depuis une semaine portant sur l’augmentation du prix de la miche de pain artisanale à 50UM fixé initialement à 40 UM (soit une augmentation de 10UM la pièce).

Il ressort que depuis 10 ans le prix de la miche de pain artisanale n’a pas évolué alors que les charges sociales ont augmenté notamment le SMIG en 2011 en plus de la hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité. Lire la suite

Esclavage en Mauritanie : vers une prise de conscience ?

05-08-2017Mediapart

Malgré son interdiction depuis 1981, l’esclavage existe toujours en Mauritanie. Grand défenseur des droits de l’Homme dans son pays, Biram Dah Abeid ne cesse de dénoncer le maintien et de cette pratique et appelle les Nations Unies à se saisir de la question.

Ils seraient environ 43 000 esclaves en Mauritanie. Ce chiffre, aussi surprenant qu’inquiétant, a été dévoilé par le « Global slavery index » en 2016 et fait de ce pays nord-africain l’un des plus touchés par ce phénomène. Mais cette réalité peu reluisante est niée par le pouvoir qui n’apprécie pas l’activisme de Biram Dah Abeid. Lire la suite

Déclaration commune : CLTM/CGTM/CNTM

04-08-2017CGTM/CLTM/CNTM

La Confédération Libre des Travailleurs de Mauritanie (CLTM), La Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM) et la Confédération Nationale des Travailleurs de Mauritanie déplorent l’attitude belliqueuse du Gouvernement face aux multiples sanctions infligées aux ténors de la plus haute Institution du pays notamment les Sénateurs.

Les manquements multiples de la Constitution par le Chef de l’Etat lui-même qui fustige la chambre haute et dénigre constamment les responsables de cette Institution dans le seul but de faire passer ses amendements anticonstitutionnels démontre l’arrogance du pouvoir aux voix discordantes à ses ambitions. Lire la suite

Biram rappelle à Aziz « que son épouse et ses enfants coûtent à l’Etat plus que 20 à 25 sénateurs »

05-08-2017 Cridem

Le président d’IRA-Mauritanie a fustigé samedi à Nouakchott « les grossièretés » tenues par le président Ould Abdel Aziz, « le chasseur de primes », à l’égard des 33 sénateurs qui ont rejeté les réformes constitutionnelles soumises au référendum, ce samedi 05 Août.

« Son épouse et ses enfants, chacun d’eux, à lui seul, coûtent à l’Etat mauritanien plus que 20 ou 25 sénateurs dont il (Ould Abdel Aziz) dont il se plaint les coûts. Contrairement à son clan familial qui ne s’acquitte de rien vis-à-vis de l’Etat et du pays, les sénateurs s’acquittent d’un devoir vis-à-vis du peuple mauritanien, de l’Etat et ont droit à leurs rémunérations », a déclaré Biram Dah ABEID, lors d’une conférence de presse. Lire la suite

Communiqué de presse : IRA-Mauritanie

Communiqué de presse : IRA-Mauritanie Le retour à Nouakchott à la fin du mois de juillet de Biram Dah Abeid, président d’IRA-Mauritanie a été une aubaine pour l’opposition. Il a renforcé, avec engagement et détermination, toutes les manifestations conduites contre les réformes constitutionnelles qui violent totalement la constitution de la République Islamique de Mauritanie. Lire la suite

Disparition de Gilbert Klein, responsable du PCF dans la ville de Clichy-sous-Bois

C’est avec une grande émotion que nous venons d’apprendre le décès de notre camarade et ami Gilbert Klein, responsable du PCF et élu dans sa ville de Clichy Sous Bois.

Gilbert était de tous les combats : pour le progrès social, contre le racisme, pour la paix, pour l’école  comme militant des parents d’’élèves, la culture, à ses yeux une dimension indispensable à la réalisation de soi,  qu’il défendait avec opiniâtreté dans le cadre de son mandat d’élu .

Attentif aux autres, d’une grande modestie et doté d’un grand sens de l’humour, Gilbert était aussi un homme de grand courage  dont il a fait preuve ces dernières années contre la maladie , mais aussi courage toute sa vie personnelle et militante. Nous avons bien entendu en tête les épreuves qu’ont traversé les militants communistes de Clichy et dans lesquelles il fut toujours aux avant-postes. Gilbert a su garder le cap celui de ses convictions, celui de son engagement, en fidélité à son histoire familiale.
Aux cotés de Claude Dilain puis de son fils Olivier Klein devenu Maire, il fut un des élus majeurs de Clichy.

En ce jour nous adressons nos condoléances à sa famille, et particulièrement à Thérèse sa femme, à Olivier son fils,  à Sophie sa fille, à ses camarades et à ses nombreux amis de Clichy dont nous partageons la peine.

Tir de barrage contre un Islam français livré aux Turcs

Nicolas Beau

Le 1er juillet, le Turc Ahmet Ogras, qui à Bagnolet anime la grande mosquée et a créé une agence de voyages prospère, succédera au Marocain Anouar Kbibech à la tête du Conseil français du culte musulman (CFCM). Ue première! Jusqu’à présent, c’était toujours un maghrébin, depuis la création du CFCM par Nicolas Sarkozy en 2003, était à sa tète. Ce qu’on ne sait guère, c’est qu’en France, autant de mosquées sont dirigées par des Imams turcs que par des imams algériens. Lire la suite