Archives pour la catégorie Communiqués

Déclaration de Sidi Mohamed Ould BOUBACAR sur les 100 jours du Président Ghazouani à la tête du pays

Déclaration de Sidi Mohamed Ould BOUBACAR sur les 100 jours du Président Ghazouani à la tête du pays Jugés à l’aune d’un mandat qui s’étend sur plusieurs années, cent jours restent, sans nul doute, une courte durée.

Mais il est de coutume d’appréhender cette période pour évaluer la performance d’un nouveau régime au regard des orientations qu’il trace et des décisions qu’il prend. ‏À cet égard, on ne peut que noter les évolutions positives observées au cours des cent premiers jours du pouvoir du président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani. Lire la suite

Mauritanie : Le gouvernement annonce des programmes d’emploi et de réhabilitation

Le 15/11/2019 – Senalioune

Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi a déclaré que le processus de diagnostic du secteur de l’emploi montre que le principal problème est le manque d’alignement des compétences sur les exigences du marché du travail, annonçant le lancement d’un certain nombre d’initiatives et de programmes à partir de janvier 2020. Lire la suite

TPMN au Palais des Nations de Genève pour participer à une conférence-débat sur le thème « No birth registration , no rights »

15 November, 2019 – 08:29

Touche pas à ma nationalité a eu l’honneur de participer à la conférence «Eradiquer le fléau des enfants fantômes –  No birth registration, no rights », organisée au siège des Nations Unies à Genève, sous l’égide de l’ong Regards de femmes (RDF) et de  l’Association du notariat francophone. Cette conférence qui a vu la participation d’activistes des droits humains venus de différents horizons, notamment d’Afrique, a été rehaussée par la présence de nombreuses personnalités du système onusien et de l’Organisation Internationale de la Francophonie (voir programme ci-joint). Lire la suite

Encore de fausses accusations contre Biram Dah

Le 08/11/2019 – Mauriweb

Certains journaux étrangers notamment sénégalais se sont fait l’écho d’informations mensongères selon lesquelles l’affaire du vol des 4500 cartouches d’AK-47 dans une caserne de l’armée sénégalaise ferait peser des suspicions sur des opposants mauritaniens, accusés selon eux par Nouakchott d’organiser un putsch depuis la capitale Sénégalaise. Lire la suite