Archives pour la catégorie Communiqués

Nous devons agir contre la haine et le racisme des racistes

Le racisme et la haine s’expriment a un niveau préoccupant, menacent et fragilisent d’avantage notre cohésion sociale longtemps mise en mal.

Aux anciennes formes de racisme qui visent toutes nos communautés, s’ajoute la digitalisation de l’expression des racistes haineux. Face a nos multiples difficultés il urge de trouver une réponse nationale forte. Lire la suite

Mauritanie : 6,5 millions d’euros de la France pour renforcer le système judiciaire

Le ministre des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs, l’ambassadeur de France en Mauritanie et la directrice de l’Agence française de développement (AFD) à Nouakchott ont signé le 12 mai une convention visant à renforcer le système judiciaire mauritanien, indique un communiqué de l’ambassade de France en Mauritanie. Lire la suite

L’esclavage «persiste» en Mauritanie, malgré les efforts du gouvernement

La Mauritanie a fait des progrès dans la lutte contre l’esclavage, notamment grâce à des efforts du gouvernement, mais cette pratique persiste dans le pays, a souligné vendredi 13 mai à Nouakchott le rapporteur spécial de l’ONU sur les formes modernes d’esclavage, qui a relevé plusieurs défis. Lire la suite

Mauritanie : huit personnalités politiques signent un Appel à la mobilisation des forces vives

Au moment où les populations mauritaniennes, dans leur écrasante majorité, croupissent sous le poids de la pauvreté accentuée par la stagnation générale des salaires, le chômage endémique, la pratique de la sous-traitance à large échelle et la hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité, les questions d’importance nationale, de la résolution définitive desquelles dépend le projet d’unité nationale tant souhaitée et chantée par tous, continuent à se poser avec acuité. Lire la suite

Le maintien en prison des détenus de R’kiz, qualifiée de « racisme odieux »

Poursuivre l’emprisonnement des détenus de R’Kiz « est un racisme odieux pratiqué par l’État, qui n’arrivera pas à courber l’échine des émancipés de R’Kiz, mais bien au contraire, à continuer à refuser la détérioration des services publics dans la moughataa », a déclaré le Manifeste pour les Droits politiques, économiques et sociaux des Haratines au sein d’une Mauritanie juste et réconciliée avec elle-même. Lire la suite