Archives pour la catégorie Textes juridiques & Témoignages

Les Haratines ne sont pas des arabes déclare Samory Ould Beye

Les haratines ne sont pas un appendice de la communauté arabe, a affirmé Samory Ould Beye, Président du mouvement El Hor et Secrétaire Général de la CLTM. Cette déclaration a été faite vendredi soir dans l’émission « Dialogue Politique » diffusée en direct sur Facebook par la plateforme du site web MADAR.

Pour Samory, les haratines ne sont pas des arabes. Les haratines sont dit-il un groupe national ayant sa particularité et ses spécificités et qui aujourd’hui réclame la reconnaissance constitutionnelle au même titre que les autres communautés et il doit être traité comme elles.

Aujourd’hui les haratines vivent l’esclavage moderne et l’expropriation des terres. Ils sont Lire la suite

En Mauritanie, la bombe à retardement de la ségrégation raciale

Témoignages · En dépit de quelques progrès juridiques accomplis pour tenter de lisser les clivages ethniques en Mauritanie, une crise identitaire et de lourdes inégalités sociales et économiques fracturent le pays. Rencontre avec deux figures de la défense des droits humains pour qui cette ségrégation contre les populations noires ne pourra pas durer indéfiniment. Lire la suite

Mauritanie: LOI N° 2018-023 PORTANT INCRIMINATION DE LA DISCRIMINATION

THEME III : LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION

LOI N° 2018-023 PORTANT INCRIMINATION DE LA DISCRIMINATION

CHAPITRE PREMIER : DISPOSITIONS GENERALES SECTION PREMIERE :

DEFINITIONS

Article premier : discrimination Au sens de la présente loi, la discrimination signifie toute distinction, exclusion, restriction ou préférence ayant ou pouvant avoir pour but ou pour effet de détruire, de compromettre ou de limiter la reconnaissance, la jouissance ou l’exercice, dans des conditions d’égalité, des droits de l’homme et des libertés fondamentales conformément à la charia.

Article 2 : discours haineux Au sens de la présente loi, le discours haineux signifie toutes déclarations publiques qui menacent, insultent, ridiculisent ou méprisent un groupe à cause de sa race, de la couleur de sa peau, de son origine ethnique ou de sa nationalité, de son handicap ou de son sexe.

Article 3 : groupe identifiable Est groupe identifiable, tout groupe du public qui se distingue par sa couleur, sa race, ou son origine ethnique ou son sexe. SECTION DEUXIEME : MESURES Lire la suite

Loi n° 2015-031 portant incrimination de l’esclavage et réprimant les pratiques esclavagistes

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE – Honneur-Fraternité-Justice

Présidence de la République

Visa : DGLTE/JO

Loi n° 2015-031 portant incrimination de l’esclavage et réprimant les pratiques esclavagistes

L’Assemblée Nationale et le Sénat ont adopté ;

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :  

Chapitre préliminaire

Article premier : Fort des valeurs de l’islam et de leurs objectifs destinés à libérer l’homme et lui garantir sa dignité, et conformément aux principes constitutionnels et aux conventions Lire la suite

Création d’un musée national de l’histoire du colonialisme

à Monsieur le Président de la République                                                           Paris le 3 juin 2021
Palais de l’Élysée
55 Rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris

                                                                                                  
Objet : Création d’un musée national de l’histoire du colonialisme

Monsieur le Président,

L’histoire coloniale de la France constitue un enjeu actuel important.
En 1931, s’est tenue à Paris l’Exposition coloniale qui, par son ampleur et son succès, a largement participé à la construction d’une représentation dégradée de l’Autre, justifiant la « mission colonisatrice ».
Depuis, cette construction a été largement battue en brèche, par l’action des colonisés eux-mêmes, et par de nombreux historiens , penseurs et politiques, qui comme Aimé Césaire Lire la suite

Loi relative aux associations, aux fondations et aux réseaux : Prémices d’une ère nouvelle pour la Société Civile Mauritanienne

Depuis vendredi dernier, la société civile mauritanienne jubile à l’idée de disposer, désormais, d’un cadre juridique et institutionnel garantissant à la fois : (i) la liberté et le droit d’association et d’organisation ; (ii) la pleine participation à la conception, à la mise en œuvre et au suivi-évaluation des politiques publiques.

En effet, nos honorables députés planchent actuellement sur un projet de loi relatif aux associations, aux réseaux et aux fondations, soumis à leur examen par le gouvernement.

Attendu depuis plus d’une décennie, ce projet de loi, composé d’une dizaine de grands titres et d’environ soixante-dix articles, présente les caractéristiques suivantes :

-Il est le fruit d’un dialogue inclusif issu d’une série de concertations entamées fin Lire la suite

Gestation de l’Etat mauritanien : Le Congrès d’Aleg, mai 1958 / Yahya ould Abdi

Yahya O. Abdi témoigne : Gestation de l’Etat mauritanien, En réponse à l’initiative de l’Agence Mauritanienne d’Information de célébrer le Congrès fondateur d’Aleg, en commémorant le 60e anniversaire de la fête de l’indépendance nationale du glorieux 28 novembre et en valorisant tous les efforts visant à consolider l’unité nationale sacrée, Lire la suite