Archives pour la catégorie Communiqués

Mauritanie : création de six nouvelles Moughataas

Le 10/09/2021 – Tawary

Le gouvernement mauritanien a décidé au cours du conseil des ministres tenu aujourd’hui, mercredi 8 septembre 2021, de rehausser six chefs d’arrondissement au statut de Moughataa.

Et selon le communiqué de la réunion qui a rendu public, un projet de décret portant création et délimitation de 6 Moughataa. Il s’agit de : Adel Bagrou (Hodh El Charghi), Tewil (Hodh El Gharbi), Lexeiba (Gorgol), Male (Brakna), Tékane (Trarza) et Woumpou (Guidimakha).

Cette mesure entre dans le cadre du développement et le renforcement du travail administratif et sécuritaire, précise une source. Nous rappelons que la Mauritanie compte aujourd’hui, 15 wilayas, 61 Moughataa et environ 218 communes.

A.H.M.E à la fête de la ville de Clichy-sous-Bois

Le 06/09/2021 – Association des Haratine de Mauritanie en Europe (A.H.M.E.)

A l’occasion de la Fête de la Ville de Clichy-sous-bois le dimanche 05 septembre 2021, A.H.M.E. a tenu un stand. Cet événement a permis à l’association de sensibiliser un large public à la question de l’esclavage et du racisme en Mauritanie. Nous sommes ravis d’avoir pu discuter avec différentes générations, issus de cultures différentes, ouverts d’esprit et prêts à se battre contre tout type d’atteinte aux droits de l’homme et de discrimination ! Lire la suite

Commémoration de la traite négrière et de son abolition

Le 23 août 2021 – A.H.M.E

En ce 23 août 2021, l’Association des Haratine de Mauritanie en Europe (A.H.M.E.) commémore la traite négrière et son abolition. Cette date a été choisie par l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture) en souvenir de la révolte des esclaves qui a débuté à Saint-Domingue, désormais Haïti et Saint-Domingue, dans la nuit du 22 au 23 août 1791.

Pour lire le communiqué de l’UNESCO, cliquer sur ce lien : https://fr.unesco.org/commemorations/slavetraderemembranceday

20ème anniversaire de AHME

La reconnaissance administrative a eu lieu le 13 juillet 2001 mais la reconnaissance juridique a été obtenue le 11 juillet 2001. C’est pourquoi le 11 juillet 2021 est le 20ème anniversaire de AHME. Cette reconnaissance a été suivie par la création du cri du hartani, le journal de l’association, le 01/10/2001. Puis, le 20 mai 2004, c’est la naissance du site www.haratine.com. Il s’agit du premier site Lire la suite

La charte pour la défense des droits des Haratines opposée à la loi pour la protection des symboles

La charte pour la défense des droits des Haratines opposée à la loi pour la protection des symboles La charte pour la défense des droits politiques, économiques et sociaux des Haratines a annoncé mardi son « refus absolu du projet de loi pour la protection des symboles » qualifié de « dangereux, rien qu’en le proposant. »

L’organisation a appelé tout celui qui a un rapport avec cette loi et qui croit en une Mauritanie libre de tout faire pour son retrait, son rejet et à lui faire face.

Dans son communiqué qu’il a publié, le mouvement rappelle aux députés leurs responsabilités historiques et qu’il nourrit en eux un éveil de conscience nationale pour rejeter tout ce qui est de nature à toucher à la liberté du citoyen.

L’organisation estime que cette loi constitue une véritable menace pour les libertés, renforce le pouvoir individuel et consacre la dictature « du pouvoir répressif et injuste ».

Source : Sahara Médias (Mauritanie)

 

SOS Esclaves: Communiqué

Après avoir pris connaissance du contenu du projet de loi dit de protection des symboles de l’Etat, qui devrait incessamment être discuté au niveau du parlement,  nous avons été surpris que ce texte limite dangereusement les libertés fondamentales stipulées par la constitution . Ce projet de loi constitue véritablement en ses articles et dispositions émanant du pouvoir Exécutif un recul dangereux dans l’avancement réalisé sur le plan de l’arsenal juridique malgré Lire la suite

Sidi Yahya à propos de la visite présidentielle à Rosso : Dans ce pays, il y a un peuple élevé sur l’hypocrisie

Sidi Yahya à propos de la visite présidentielle à Rosso : Dans ce pays, il y a un peuple élevé sur l’hypocrisieL’érudit Mohamed Ould Cheikh Sidi Yahya, a vivement dénoncé les manifestations festives et les scènes d’extravagance et de tambourinage dans la ville de Rosso, capitale de la wilaya du Trarza, dans le sud du pays, lors de l’accueil du président de la République, Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazwani. Lire la suite