Article mis en avant

Rapport d’activités de l’association A.H.M.E. (Association des Haratine de Mauritanie en Europe)

Le 01/01/2020 – A.H.M.E (Association des Haratine de Mauritanie en Europe)

Bonjour à tous nos lecteurs et internautes,

En ce début d’année 2020, l’association A.H.M.E. (Association des Haratine de Mauritanie en Europe) réaffirme son engagement dans la lutte contre deux fléaux majeurs en Mauritanie : l’esclavage et le racisme. En effet, 2019 a été une année riche en évènements : entre présence sur le terrain, publication d’un nouveau livre en version arabe et couverture médiatique. La diversité de nos actions nous a permis d’attirer l’attention d’un média français, en l’occurrence Le Point Afrique, pour expliquer au monde ce qui se produit en Mauritanie.

De plus, nous n’oublierons pas vos commentaires de soutien et ne feront que nourrir notre détermination et notre volonté de lutte à l’avenir.

Nous vous proposons ainsi de revenir, par le biais de ce rapport d’activité succinct, sur cette année 2019, en vous retraçant les moments et sorties marquants de l’association A.H.M.E.

  1. L’association AHME était présente et invitée aux festivités de Clichy-sous-Bois pour le 10 mai, journée commémorative de l’abolition de l’esclavage en France. Retrouvez les photos et vidéos de l’évènement :
    Commémoration de l’abolition de l’esclavage – 10 mai 2019 à Clichy-sous-bois
  2. Après nos versions papiers de pétition pour l’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie, A.H.M.E. a décidé de lancer une pétition sur internet afin d’appuyer au mieux notre combat et vous faciliter vos signatures dans le cadre de cette lutte : Pétition pour l’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie
  3. Le président Mohamed Yahya OULD CIRE s’est prêté à deux interviews avec la journaliste Viviane Forson très largement relayées sur les réseaux sociaux. L’une est une vidéo : Interview de Mohamed Yahya OULD CIRÉ au journal Le Point Afrique  : Interview de Mohamed Yahya OULD CIRÉ au journal Le Point Afrique  La seconde est une version écrite que vous trouverez sur le site LePointAfrique.fr : « La question des Haratines est la plus brûlante en Mauritanie »
  4. L’an dernier, l’association a entrepris un projet de traduction du livre « La Mauritanie : entre esclavage et le racisme » en arabe. L’objectif principal était de faire connaître notre cause au-delà des frontières européennes, à savoir dans le monde arabo-musulman et en particulier en Mauritanie où l’arabe est la langue nationale. C’est grâce au travail sérieux et régulier du traducteur mauritanien Mohamed Yeslem Ould El Maouloud que la version arabe du livre a été publiée à l’Harmattan en avril dernier : La Mauritanie entre l’esclavage et le racisme par Mohamed Yahya Ould CIRE traduit en arabe
  5. Comme chaque année, A.H.M.E. a tenu un stand durant la fête des associations de Clichy-sous-Bois qui a eu lieu le 8 septembre 2019. L’association a exposé des pancartes, les exemplaires du « Cri du hartani », la thèse, le dernier livre « Mauritanie : entre l’esclavage et le racisme » ainsi que sa traduction récente en arabe, sans oublier les pétitions écrites. Durant cette journée des associations, une conférence a été organisée afin de discuter de la traite atlantique, de la traite saharienne ainsi que l’esclavage foncier et traditionnel. Le président Mohamed Yahya Ould Ciré a pu s’exprimer sur ce sujet.
  6. Une journée de dédicace a été réalisée le 18 avril 2019 à l’Espace Culturel de l’enseigne E.Leclerc à Clichy-sous-Bois, par Mohamed Yahya OULD CIRE, auteur de la thèse « L’abolition de l’esclavage en Mauritanie et les difficultés de son application », soutenue en 2006 et publiée par l’ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses) en 2008. Aussi, auteur de la version française et arabe de « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », édition l’Harmattan.

 

Mohamed Yahya Ould Cire Président de A.H.M.E.
Journal le « Cri du hartani »
Site : www.haratine.com
Courriel : ahme@haratine.com

 

Article mis en avant

Voeux de nouvel an 2020

A.H.M.E. souhaite une bonne et heureuse année 2020 à ses adhérents et sympathisants ainsi qu’à tous les internautes du site www.haratine.com.

L’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie demeure une question importante. A.H.M.E. continuera le combat tant que cette problématique ne sera pas résolue.

Le site d’A.H.M.E. constitue un moyen de combat comme un autre, en vue de mettre fin à ces fléaux sociaux, que sont l’esclavage et le racisme. Il en est de même de nos publications : « L’abolition de l’esclavage en Mauritanie et les difficultés de son application », thèse soutenue en 2006 et publiée par l’ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses) en 2008 et « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », édition l’Harmattan, 2014. Ce livre a été traduit en arabe en 2019.

31/12/2019

Mohamed Yahya Ould Ciré
Président de A.H.M.E.
Site : www.haratine.com
Courriel : ahme@haratine.com

Article mis en avant

Pétition pour l’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie

Le 06/10/2019 – A.H.M.E. (Association des Haratine de Mauritanie en Europe) 

Chers internautes,

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à la lutte contre l’esclavage en Mauritanie.

Dans le but d’éveiller les consciences et de sensibiliser toujours plus sur ce fléau, A.H.M.E a décidé de créer une pétition en ligne :

https://secure.avaaz.org/fr/community_petitions/Association_des_Haratine_de_Mauritanie_en_Europe__Abolir_lesclavage_et_lutter_contre_le_racisme_en_Mauritanie/

Nous comptons sur vous pour la signer, la partager sur Facebook, Twitter, par e-mail afin d’inviter le maximum de personnes à rejoindre la lutte.

Comme vous avez pu le constater, les choses bougent en Mauritanie. L’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA-Mauritanie) est la première force d’opposition à à la majorité présidentielle. Toutefois, encore beaucoup de nos frères haratine sont victimes d’esclavage. Ne les oublions pas !

Pour toucher un public plus large, en l’occurrence les arabisants, A.H.M.E. a publié un livre « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », en français et en arabe.

Ensemble pour éradiquer l’esclavage et lutter contre le racisme !

Président de l’association Mohamed Yahya Ould Ciré

Transition vers la monnaie éco : les pays anglophones se rebiffent

 Les cinq pays anglophones de la Cédeao et la Guinée dénoncent comme « unilatérale » la décision des huit pays de la zone Franc de passer à l’éco sous peu.

Installation de la commission de dialogue social sur les conventions collectives des travailleurs du secteur des pêches

Le ministre des Pêches et de l’Economie maritime, M. Nany Ould Chrougha, a supervisé, mardi à Nouadhibou, la cérémonie d’installation de la commission de dialogue social sur la révision des conventions collectives régissant les travailleurs du secteur des pêches. Lire la suite

Mauritanie : les progrès de Ghazouani sur les droits humains sont encourageants, selon deux ONG

Le président mauritanien Mohamed Ould El Ghazouani

Les deux associations de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW) et Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste en Mauritanie (IRA) saluent les réformes engagées par le président Mohamed Ould El Ghazouani, mais attendent de nouvelles avancées, sur la peine de mort et l’esclavage notamment.

Le président Mohamed Ould Ghazouani peut être globalement satisfait. Le 14 janvier, Lire la suite

HRW demande l’abrogation des lois répressives

Le changement de pouvoir intervenu en Mauritanie à la faveur de l’élection présidentielle du 22 juin 2019, et l’investiture de Mohamed ould Cheilkh El Ghazouani le 01 août de la même année, doit servir à l’arrêt de certaines pratiques et  l’amélioration de la protection des droits humains, selon le rapport Lire la suite

Me Bouhoubeyni en visite à l’Agence Nationale pour le Registre de la Population et des Titres Sécurisés (ANRPTS)

Me Bouhoubeyni en visite à l'Agence Nationale pour le Registre de la Population et des Titres Sécurisés (ANRPTS)Le président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, M. Ahmed Salem Ould Bouhoubeyni, a renouvelé ce mercredi 15 Janvier à Nouakchott lors de sa visite à l’agence d’état civil l’appel qu’il a lancé en novembre visant à protéger et à promouvoir les droits de Lire la suite

Table ronde des acteurs œuvrant dans le domaine des discriminations intersectorielles: Forte volonté de travailler ensemble

8

 

Les ONGs, ayant pris part à la table ronde des acteurs œuvrant dans le domaine des discriminations intersectorielles et la responsable de MRG, Julie Barriere ont convenu d’une forte volonté de travailler dans un cadre commun. C’était ce mercredi 15 janvier, lors de la clôture de la table ronde. Ainsi Lire la suite

Expulsion de Jean-Marc Pelenc : ses amis répondent au « tissu de mensonges » véhiculés sur sa personne

Expulsion de Jean-Marc Pelenc : ses amis répondent au Ne pas s’arrêter en mi-chemin, c’est le message délivré ce mercredi 15 Janvier, par Bruno Canevinc, secrétaire général d’IRA-France Mauritanie, lors d’une rencontre à Nouakchott avec les médias, après l’expulsion de Jean-Marc Pelenc vendredi dernier.

« Ce voyage, grandement entaché par l’absence de notre président, Jean-Marc Pelenc qui a été refoulé sitôt arrivé en Mauritanie, une fois les formalités remplies de façon satisfaisante, mais selon son Lire la suite

Les victimes des évènements de 89 et des séquelles de l’esclavage : Equation difficile à résoudre ou manque de volonté politique ?

Mohamed ould El Ghazouani est à la tête de l’État depuis le 1erAoût 2019. Depuis cette date, les Mauritaniens s’interrogent sur ce que le nouvel homme du pays va faire. Surtout, qui sera nommé, qui partira et qui ne partira pas…Un état d’esprit inchangé depuis le 28 Novembre 1960 marquant notre indépendance nationale : celui de nomades, bédouins, cultivateurs, éleveurs. Blancs ou noirs, nous étions et sommes toujours restés Lire la suite

G5 Sahel, le sommet de Pau est anachronique

Voici l’excellent entretien mené avec le Général Bruno Clément-Bollée, ancien directeur de la coopération de sécurité et de défense au ministère des Affaires étrangères avec Caroline Roussy, chercheuse à l’IRIS.

 

 

 

 

La mort des treize soldats français et le sommet du G5 Sahel, le 13 janvier à Pau, réinterrogent le rôle de la France dans le Sahel, tandis que s’exprime, parmi les populations locales, un désir de voir Barkhane disparaître du théâtre des opérations. Entretien avec le Lire la suite