Le politologue François Burgat n’aime pas les caricatures

Face aux politiques français qui dénoncent le laxisme face à l’islamisme, sans définir exactement ce qu’ils entendent par ce vocable servi à toutes les sauces idéologiques, le politologue François Burgat, islamologue et chercheur au CNRS, s’interroge sur la nécessité de défendre les caricatures du Prophète. Tranchant avec le discours médiatique omniprésent, François Burgat, qui a notamment consacré l’essentiel de ses travaux à l’étude des courants islamistes dans le monde, est absent des plateaux de télévision et des colonnes de la presse française. Nous n’avons pas toujours été en phase avec les analyses de ce chercheur trop optimiste sur la capacité des mouvements islamistes à évoluer pendant le Printemps arabe vers des valeurs démocratiques. Mais son point de vue est toujours argumenté. Voici le contenu du tweet qu’il a publié Lire la suite

Après les propos d’Emmanuel Macron sur l’Islam radical, la France et les Français en mal en Mauritanie

Après les propos d’Emmanuel Macron sur l’Islam radical, la France et les Français en mal en Mauritanie Sit-in de protestation, appels au boycott des produits français… Les Mauritaniens s’indignent face aux propos d’Emmanuel Macron, qui a déclaré lors de l’hommage rendu à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie assassiné le 16 octobre dernier à Conflans, près de Paris, que la France poursuivra la publication « des caricatures » blasphématoires contre le prophète Mohamed. Leur présentation dans un cours élémentaire avait pourtant conduit au drame. Lire la suite

Ne divisez pas notre peuple derrière le prétexte de la langue française / Pr. Gourmo Lô

Ne divisez pas notre peuple derrière le prétexte de la langue française / Pr. Gourmo Lô  Vouloir « boycotter » une langue, une culture, les traits caractéristiques de toute une nation au motif que ses dirigeants politiques ont commis une lourde faute voire un crime contre d’autres communautés relève d’un aveuglement tel que cette justification ne peut suffire qu’aux naïfs. Lire la suite

Les oulémas exigent des lois criminalisant toutes sortes de délits contre toutes les religions monothéistes

Les oulémas exigent des lois criminalisant toutes sortes de délits contre toutes les religions monothéistes Un communiqué publié par le Conseil des savants mauritaniens a déclaré que l’organisation « a suivi avec consternation les appels provocateurs et les prises de position incitatives contre l’islam et ses adeptes, ainsi que des insultes au noble Prophète, sous prétexte de liberté d’expression ».

Le conseil a ajouté, dans une déclaration publiée ce soir [mardi], qu’il se fonde sur : « la position juridique et l’impératif moral de respecter les choses sacrées et de répandre une culture de paix parmi les différents peuples, dénonçant chaque offense à la religion, quelle qu’en soit la source, et appelant les sages du monde à s’entendre sur la cause commune ».

Le conseil a averti que «les non-musulmans parmi lesquels les insultes ont été lancées, doivent s’excuser auprès des musulmans en guise du respect de l’autre».

À la fin de sa déclaration, le Conseil des érudits a demandé aux «dirigeants du monde de s’adresser aux Nations Unies pour exiger la promulgation de lois criminalisant toutes sortes de délits contre toutes les religions monothéistes».

Traduit par Adrar-info

Source : Adrar-Info (Mauritanie)

Edito : Erdogan, la France, l’islamisme et les collabos

Au fond, le collabo est un « brave type ». Rien ne doit troubler sa tranquillité, son commerce, sa digestion, son sommeil. On doit pouvoir s’entendre, pactiser, se serrer la main. S’il suffit de quelques accommodements pour y parvenir, pourquoi les refuser ? Soyons pragmatiques. Paris vaut bien une messe. « Protéger » la France vaut bien un Munich signé avec Hitler. On réalise trop tard que pour éviter la guerre, on a sacrifié son honneur et précipité la guerre… Lire la suite