Article mis en avant

Rapport d’activités de l’association A.H.M.E. (Association des Haratine de Mauritanie en Europe)

Le 01/01/2020 – A.H.M.E (Association des Haratine de Mauritanie en Europe)

Bonjour à tous nos lecteurs et internautes,

En ce début d’année 2020, l’association A.H.M.E. (Association des Haratine de Mauritanie en Europe) réaffirme son engagement dans la lutte contre deux fléaux majeurs en Mauritanie : l’esclavage et le racisme. En effet, 2019 a été une année riche en évènements : entre présence sur le terrain, publication d’un nouveau livre en version arabe et couverture médiatique. La diversité de nos actions nous a permis d’attirer l’attention d’un média français, en l’occurrence Le Point Afrique, pour expliquer au monde ce qui se produit en Mauritanie.

De plus, nous n’oublierons pas vos commentaires de soutien et ne feront que nourrir notre détermination et notre volonté de lutte à l’avenir.

Nous vous proposons ainsi de revenir, par le biais de ce rapport d’activité succinct, sur cette année 2019, en vous retraçant les moments et sorties marquants de l’association A.H.M.E.

  1. L’association AHME était présente et invitée aux festivités de Clichy-sous-Bois pour le 10 mai, journée commémorative de l’abolition de l’esclavage en France. Retrouvez les photos et vidéos de l’évènement :
    Commémoration de l’abolition de l’esclavage – 10 mai 2019 à Clichy-sous-bois
  2. Après nos versions papiers de pétition pour l’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie, A.H.M.E. a décidé de lancer une pétition sur internet afin d’appuyer au mieux notre combat et vous faciliter vos signatures dans le cadre de cette lutte : Pétition pour l’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie
  3. Le président Mohamed Yahya OULD CIRE s’est prêté à deux interviews avec la journaliste Viviane Forson très largement relayées sur les réseaux sociaux. L’une est une vidéo : Interview de Mohamed Yahya OULD CIRÉ au journal Le Point Afrique  : Interview de Mohamed Yahya OULD CIRÉ au journal Le Point Afrique  La seconde est une version écrite que vous trouverez sur le site LePointAfrique.fr : « La question des Haratines est la plus brûlante en Mauritanie »
  4. L’an dernier, l’association a entrepris un projet de traduction du livre « La Mauritanie : entre esclavage et le racisme » en arabe. L’objectif principal était de faire connaître notre cause au-delà des frontières européennes, à savoir dans le monde arabo-musulman et en particulier en Mauritanie où l’arabe est la langue nationale. C’est grâce au travail sérieux et régulier du traducteur mauritanien Mohamed Yeslem Ould El Maouloud que la version arabe du livre a été publiée à l’Harmattan en avril dernier : La Mauritanie entre l’esclavage et le racisme par Mohamed Yahya Ould CIRE traduit en arabe
  5. Comme chaque année, A.H.M.E. a tenu un stand durant la fête des associations de Clichy-sous-Bois qui a eu lieu le 8 septembre 2019. L’association a exposé des pancartes, les exemplaires du « Cri du hartani », la thèse, le dernier livre « Mauritanie : entre l’esclavage et le racisme » ainsi que sa traduction récente en arabe, sans oublier les pétitions écrites. Durant cette journée des associations, une conférence a été organisée afin de discuter de la traite atlantique, de la traite saharienne ainsi que l’esclavage foncier et traditionnel. Le président Mohamed Yahya Ould Ciré a pu s’exprimer sur ce sujet.
  6. Une journée de dédicace a été réalisée le 18 avril 2019 à l’Espace Culturel de l’enseigne E.Leclerc à Clichy-sous-Bois, par Mohamed Yahya OULD CIRE, auteur de la thèse « L’abolition de l’esclavage en Mauritanie et les difficultés de son application », soutenue en 2006 et publiée par l’ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses) en 2008. Aussi, auteur de la version française et arabe de « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », édition l’Harmattan.

 

Mohamed Yahya Ould Cire Président de A.H.M.E.
Journal le « Cri du hartani »
Site : www.haratine.com
Courriel : ahme@haratine.com

 

Article mis en avant

Voeux de nouvel an 2020

A.H.M.E. souhaite une bonne et heureuse année 2020 à ses adhérents et sympathisants ainsi qu’à tous les internautes du site www.haratine.com.

L’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie demeure une question importante. A.H.M.E. continuera le combat tant que cette problématique ne sera pas résolue.

Le site d’A.H.M.E. constitue un moyen de combat comme un autre, en vue de mettre fin à ces fléaux sociaux, que sont l’esclavage et le racisme. Il en est de même de nos publications : « L’abolition de l’esclavage en Mauritanie et les difficultés de son application », thèse soutenue en 2006 et publiée par l’ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses) en 2008 et « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », édition l’Harmattan, 2014. Ce livre a été traduit en arabe en 2019.

31/12/2019

Mohamed Yahya Ould Ciré
Président de A.H.M.E.
Site : www.haratine.com
Courriel : ahme@haratine.com

Article mis en avant

Pétition pour l’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie

Le 06/10/2019 – A.H.M.E. (Association des Haratine de Mauritanie en Europe) 

Chers internautes,

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à la lutte contre l’esclavage en Mauritanie.

Dans le but d’éveiller les consciences et de sensibiliser toujours plus sur ce fléau, A.H.M.E a décidé de créer une pétition en ligne :

https://secure.avaaz.org/fr/community_petitions/Association_des_Haratine_de_Mauritanie_en_Europe__Abolir_lesclavage_et_lutter_contre_le_racisme_en_Mauritanie/

Nous comptons sur vous pour la signer, la partager sur Facebook, Twitter, par e-mail afin d’inviter le maximum de personnes à rejoindre la lutte.

Comme vous avez pu le constater, les choses bougent en Mauritanie. L’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA-Mauritanie) est la première force d’opposition à à la majorité présidentielle. Toutefois, encore beaucoup de nos frères haratine sont victimes d’esclavage. Ne les oublions pas !

Pour toucher un public plus large, en l’occurrence les arabisants, A.H.M.E. a publié un livre « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », en français et en arabe.

Ensemble pour éradiquer l’esclavage et lutter contre le racisme !

Président de l’association Mohamed Yahya Ould Ciré

Remise de diplômes par le Ministre de l’intérieur à 194 officiers maures : aucun hartani ou négro-mauritanien. Un racisme flagrant !

Le 24/01/2020 – Maham Ould Youssouf

#يوم_مر !
 اليوم و أنا أتابع وزير الداخلية  وهو داخل  قيادة  أركان الحرس الوطني  لتوشيح بعض  الضباط و ضباط الصف ، خالجني شعور غريب حول كيف كان شعور ذاك الوزير الحرطاني حيال إمارة الحرس الوطني ، تلك الإمارة المسغاروية التي رسمت بها الحدود بين القمة و القاعدة بلمسة عنصرية ، بدءا بالجنرالات الأربعة كلهم من البيظان مرورا ب  194 ضابطا كلهم بيظان    !  و انتهاءا بالجنودالذين يشكلون أغلبية الأفراد.  من الحراطين ! كيف كان شعورك سيدي الوزير  و انت توشيح صغار ضباط البيظان لا لسبب سوى أنهم بيظان ؟ و أنت تنظر إلي  أكبر الحراطين رتبة محروما من أبسط حقوقه  و لا تستطيع حتى إصدار إيماءة انتصار لبني جلدتك ! ياالله على فشلك يا وزير الداخلية ، بعد أن ظفر الموشحون بتوشيحاتهم أتي الآن دور توشيح جنود الحراطين  بين أحسن سلاخ و أحسن طباخ و أحسن منظف سيارات  و أحسن متعهد ابناء و أحسن غسال ثياب  نساء ضباط البيظان ! يحدث ذلك مع  وجود ثلاثة ضباط من لحراطين هم من احسن ضباط الحرس الوطني ، حرموا التوشيح  لا لشيء سوى انهم احراطين ، هكذا هي الصورة و هكذا هو   حالكم يا لحراطين ! أنتم  مؤهلون للشدائد فقط ، أما الترقية و التوشيح فمن نصيب البيظان . نعم حق لأحدهم ان  يقول ان الله أعطاهم  راحة البال و الوظائف المريحة و المال و أعطى الحراطين  التعب و المشقة و كانما الله خلق لحراطين من أجل راحة البيظان !  نفس الدور نشاهده في  المناسبات الإجتماعية  للبيظان. كأنهما لحراطين  قوم  لا دور لهم سوى  توزيع الأطعمة و الشاي و تنظيف المكاتب و الطبخ و كل ألأمور الشاقة و التافهة ، و عند تقسيم المكاسب  فهم خارج اللعبة بتاتا.
 إلى متى ستبقون  بهذا الحال ؟  ألا تحسبون حسابا لأبناءكم ، الذين بسببكم سيصبحون أسوء  معاملة منكم ، إنكم مسؤولون عن كل ذلك ،  هل تعرفون لماذا أفسد البيظان التعليم لكيلا يستفيد منه أبناؤكم  ففتحوا التمدرس الخصوصي و صعدوا في أثمانه !  نعم و كلما طالب  شخص منكم بحق أو ناضل من أجل قضية ، أشتروه  بثمن  بخس  و إن رفض العرض  شددوا عليه الخناق و اتهموه بالكفر و الفسوق و طالبوا بالزج به في السجن .يامعشر لحراطين.ألم  يأن لكم أن تتحدوا و تستعدوا للتغيير من واقعكم الأليم الذي يتجرعه  المجتمع الحرطوني كل يوم أفيقوا من سباتكم و اعلموا   » إن الله لا يغير ما بقوم حتى يغيروا ما بأنفسهم « 
#مع_كامل_الألم

Ould Ghadde: j’ai refusé de surfer sur la vague et Aziz a paralysé l’enquête menée par les sénateurs (vidéo)

Ould Ghadde: j’ai refusé de surfer sur la vague et Aziz a paralysé l'enquête menée par les sénateurs (vidéo) J’ai refusé de surfer sur la vague après le coup d’État mené contre l’ancien président, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, a affirmé l’ex-sénateur Mohamed Ould Ghadde, soulignant ne pas avoir publié le rapport d’action de la commission d’enquête qu’il présidait. Lire la suite

Les autorités s’expliquent sur les raisons de l’arrestation du blogueur Mohamed Ali ould Abdel Aziz

Les autorités s'expliquent sur les raisons de l'arrestation du blogueur Mohamed Ali ould Abdel AzizLe ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a déclaré que le citoyen qui a été arrêté dans la soirée du lundi 20 janvier 2020 est soupçonné d’avoir commis des actes relevant de la cybercriminalité, à travers l’utilisation d’un système d’information pour produire et publier des enregistrements contenant des insultes à l’encontre des ascendants d’autrui et des incitations au racisme et à la haine. Lire la suite

Le changement : On attend toujours les prémices !

Voici  bientôt six  mois que les  Mauritaniens se sont donné un nouveau président de la République. Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani a pris le pouvoir. Son avènement intervient dans un contexte particulier pour de nombreux  citoyens déçus par la décennie de pouvoir de son prédécesseur. Un président  qui avait suscité, lors de son putsch de 2008, un grand espoir au sein des couches populaires, en usant de discours populistes : lutte contre la pauvreté et la gabegie, pour la justice sociale et la résistance à la colonisation, etc. Lire la suite

Mohamed Mahmoud Ould Bakar, journaliste et analyste politique : « Malgré sa soif de changement, le citoyen n’a rien remarqué de nouveau jusqu’à présent »

Mohamed Mahmoud Ould Bakar, journaliste et analyste politique :  Voilà plus de cinq mois que le président Ghazwani a été élu à la tête du pays. Avez-vous perçu des changements dans la gouvernance du pays et le quotidien des Mauritaniens?

Mohamed Mahmoud Ould Bakar : Malgré sa soif de changement, le citoyen n’a rien remarqué de nouveau jusqu’à présent. Cinq mois restent certes une courte période pour évaluer les réalisations, mais elle est assez longue pour découvrir l’intention, la volonté de prise de mesures décisives et, même, noter des signes de nouvelle ère. Lire la suite