Archives de l’auteur : Mohamed CIRE

Péril au Sahel : Le jihad ne date pas d’hier

Historique

Bébé dinka réalisé en hommage aux populations bombardées du Sud Soudan

Le conflit violent associé au terme de djihad aujourd’hui a une longue tradition dans l’histoire de l’Afrique de l’Ouest.

Bien que l’islam soit présent depuis longtemps en Afrique de l’Ouest – dans certaines régions depuis le XIe siècle – et se soit largement diffusé pendant l’Empire songhaï au XVIe siècle, le djihad a transformé une bonne partie de la savane et du sahel au XVIIIe siècle, puis particulièrement nettement durant le premier tiers du XIXe siècle, par la mise en place de gouvernements musulmans à travers des luttes ouvertement de prosélytisme, présentées comme des actions de djihad. Lire la suite

GANBANAAXU FEDDE chavire dans la violence


GANBANAAXU FEDDE chavire dans la violence
Le mouvement extrémiste Ganbanaaxu Fedde, dont l’action de lutte contre l’esclavage en milieu soninké est un coup d’épée dans l’eau, s’est désormais embrigadé dans la violence.

Si ce mouvement a voulu mettre de la poudre aux yeux de l’opinion publique mauritanienne, l’essai c’est transformé en un échec cuisant qu’il a du mal à supporter.
Comment peut-on inciter des personnes à lutter contre l’esclavage alors qu’elles n’ont jamais été soumises à la servitude ? Cela s’apparente tout simplement à de la manipulation et de la trahison à grande échelle. Lire la suite

Différend Aziz/Ghazouani considérablement dissipé : retour imminent de leur amitié à la normale

Différend Aziz/Ghazouani considérablement dissipé : retour imminent de leur amitié à la normaleDe nombreux indicateurs et des sources généralement bien informées évoquent la fin des hostilités et du différend entre les deux frères d’armes, le président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani et l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, affirmant que les prochaines semaines serviront à ne pas en douter à baliser de manière définitive le terrain des derniers vestiges de ce profond malentendu, qui n’a fait que trop durer. Lire la suite

Ministère de l’Hydraulique, quand les vieux démons de la « gabegie » reviennent aux vieilles pratiques

Ministère de l’Hydraulique, quand les vieux démons de la Malgré la volonté affichée par le régime de Mohamed Cheikh Ghazouani à imposer la transparence dans la passation des marchés publics, les mauvaises pratiques semblent ressurgir, notamment au sein de la Commission des marchés du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement.

En effet, cette commission est secouée par un scandale lié au marché « Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC) », en particulier le volet financé par l’Agence Française de Développement (AFD). Lire la suite

L’aurore et les hommes : sourates 113 et 114, les dernières du saint Coran

Je cherche la protection du Seigneur de l‘aube contre le mal qu’il a créé,

contre le mal de l’obscurité lorsqu’elle s’étend…

Je cherche la protection du Seigneur des hommes…

contre le mal du tentateur qui se dérobe furtivement,

contre celui qui souffle le mal dans le coeur des hommes Lire la suite

L’aurore et les hommes : Sourates 113 et 114, les dernières du saint Coran (suite et fin)

Aux occasions dramatiques de ces événements depuis plus de cinq ans, les Français prennent conscience de leur spécificité. La laïcité n’est pas une culture de l’athéisme, mais celle du pluralisme et du service public : l’Etat, en France, n’a pas de religion ni d’idéologie. C’est assez unique : le président de la République, au contraire des Etats-Unis ou de l’Allemagne, ne prête pas serment lors de son investiture, et encore moins sur la Bible. La laïcité caractérise la République française. L’article 2 de la Constitution – qui est, Lire la suite

Le Coran prétexte de l’arabisation forcée

Le Coran prétexte de l'arabisation forcée Depuis l’indépendance de la Mauritanie à nos jours, jamais un sujet n’a été abordé avec autant de partialité que celui de la langue.

Un sujet dans lequel se confondent bien et mal, principe et intérêt, vérité et contrevérité, ignorance absolue et relative, volonté de dominer et d’exclure ou volonté de se barricader de se cacher dernière les sentiments, la communauté, la couleur de la peau ou l’ethnie. Lire la suite

Pr Outouma Soumaré : « …je dénonce, et je désapprouve avec la plus grande fermeté… »

Pr Outouma Soumaré : « …je dénonce, et je désapprouve avec la plus grande fermeté… » Plutôt adepte du bistouri que du langage politique, le Pr Outouma Soumaré a troqué, le temps d’une interview sa blouse blanche pour son costume de politique.

Sans gants, frontal, direct mais mesuré, Outouma Soumaré revient avec Kassataya, sur la sortie du tonitruant député Mohamed Bouya Ould Cheikh Mohamed Vadel élu sur la liste de l’AFCD.

Mais au-delà de cet incident révélateur du malaise mauritanien par rapport à la place de la langue française dans l’espace politico-administratif, le Pr Outouma Soumaré dissèque avec une précision chirurgicale les enjeux autour de cette question.
Lire la suite

L’ambassadeur de France en Mauritanie effectue une visite de travail au Parc National du Banc d’Arguin pour soutenir les actions de la Mauritanie en faveur de la préservation de la biodiversité

L’ambassadeur de France en Mauritanie, M. Robert Moulié, accompagné de la directrice de l’Agence Française de Développement à Nouakchott, effectue une visite de travail de deux jours au Parc National du Banc d’Arguin (PNBA).

 

Ce déplacement s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la France et la Mauritanie dans le domaine de la préservation de la biodiversité marine et côtière. Lire la suite