Archives pour la catégorie Articles & Communiqués

Mali : Christophe Bigot, en mission pour la France au Sahel, évoque «l’après Pau»

Le 18/01/2020 – RFI Afrique

Christophe Bigot, l’envoyé spécial de la France pour le Sahel, séjourne à Bamako.

Dans la capitale malienne, il assistera notamment, dimanche 19 janvier, à la réunion de « relance » du comité de suivi de l’accord de paix d’Alger. Le vendredi 17 janvier, l’envoyé spécial de la France pour le Sahel, Christophe Bigot, a rencontré la presse nationale et internationale à Bamako pour parler notamment de « l’après Pau ». Lire la suite

Corruption, népotisme et conflit au centre paramilitaire de contrôle et de renseignement

Le 18/01/2020 – Al-akhbar

Des documents et des données obtenus ont révélé des cas de corruption, de népotisme et de conflit qui ont considérablement affecté les performances du centre paramilitaire créé en 2015, à des fins de contrôle, de collecte d’informations et de renseignements. Lire la suite

Tidjikja : Le président de l’ASG souhaite l’inscription de la Ghadima au patrimoine mondial de l’UNESCO

Le 18/01/2020 – Le Calame

La 4e édition des journées culturelles pour la Sauvegarde de la Ghadima, ancien Ksar de Tidjikja ont démarré  lundi 14 décembre 2019 en présence du Wali du Tagant, du secrétaire général du ministère de la culture et de l’artisanat, du conservateur national du patrimoine, du maire de la Tidjikja, du président de l’ASG et des cadres et populations de la ville. Lire la suite

«Décolonisation », le film de Karim Miské en avant première dans les studios Holpac de Nouakchott

Le 18/01/2020 – Cheikh Aïdara

Les studios Holpac de la Cité Plage à Nouakchott ont projeté dimanche 29 décembre 2019, le film de Karim Miské, «Décolonisation». C’était devant un public de connaisseurs qui ont bien apprécié le montage de ce long métrage découpé en 3 épisodes de 52 minutes chacune. «L’idée était de faire un film qui parle à tous les publics» a lâché Karim Miské, l’un des trois réalisateurs du film qui a fait le déplacement à Nouakchott pour présenter cette toute première projection avant sa diffusion sur les chaînes de télévision en France, notamment Arte courant janvier 2020, puis probablement TV5 plus tard. Lire la suite

Les pasteurs nomades, les ultimes gardiens de l’élevage mauritanien menacés de disparition

Le 18/01/2020 – Cheikh Aïdara, Mbout

Ils n’ont pas été recensés depuis 2000 et ne représentent plus que 5,11% de la population mauritanienne selon l’ONS, contre 36% en 1977 et 65% en 1965. Que reste-t-il aujourd’hui de ces nomades pasteurs sur lesquels reposent environ 15% de l’économie mauritanienne ? Alors que les ODD exigent que « personne ne soit laissé derrière », des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, vivent en marge de toutes les politiques de développement, malgré les efforts soutenus menés par l’État et ses partenaires ces dernières années à travers des programmes et des chartes pastorales destinées plus à résorber les crises périodiques entre éleveurs et paysans, qu’à offrir de véritables outils d’intégration à une frange qui ne bénéficie d’aucun service social de base. Reportage.

Lire la suite

Transition vers la monnaie éco : les pays anglophones se rebiffent

 Les cinq pays anglophones de la Cédeao et la Guinée dénoncent comme « unilatérale » la décision des huit pays de la zone Franc de passer à l’éco sous peu.

Installation de la commission de dialogue social sur les conventions collectives des travailleurs du secteur des pêches

Le ministre des Pêches et de l’Economie maritime, M. Nany Ould Chrougha, a supervisé, mardi à Nouadhibou, la cérémonie d’installation de la commission de dialogue social sur la révision des conventions collectives régissant les travailleurs du secteur des pêches. Lire la suite

Mauritanie : les progrès de Ghazouani sur les droits humains sont encourageants, selon deux ONG

Le président mauritanien Mohamed Ould El Ghazouani

Les deux associations de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW) et Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste en Mauritanie (IRA) saluent les réformes engagées par le président Mohamed Ould El Ghazouani, mais attendent de nouvelles avancées, sur la peine de mort et l’esclavage notamment.

Le président Mohamed Ould Ghazouani peut être globalement satisfait. Le 14 janvier, Lire la suite