Archives pour la catégorie Articles & Communiqués

La décision du Comité des droits de l’enfant de l’UA représente une avancée majeure dans la lutte pour l’éradication de l’esclavage en Mauritanie

La décision du Comité des droits de l’enfant de l’UA représente une avancée majeure dans la lutte pour l’éradication de l’esclavage en Mauritanie La décision concernent le cas de deux frères nés esclaves en Mauritanie Said et Yarg Salem, dont les anciens maitres ont été poursuivis pour esclavage dans le premier cas de ce genre dans le pays, mais ayant reçus des peines extrêmement légères, a été annoncée le 26 janvier 2018 par le CADBE.

Le CADBE a constaté que les autorités mauritaniennes n’ont pas pris les mesures nécessaires pour prévenir, enquêter, poursuivre, punir et remédier à la pratique répandue de l’esclavage qui affecte particulièrement la communauté ethnique des Haratine, aboutissant à une situation d’impunité. Lire la suite

Mauritanie : le village de Dawalel abrite un cimetière réservé aux esclaves

Mauritanie : le village de Dawalel abrite un cimetière réservé aux esclaves Bientôt deux siècles, depuis que l’esclavage a été aboli. Cependant, il y a des survivances de cette pratique moyenâgeuse en Mauritanie, précisément au village de Dawalel, dans la région de Gorgol, à 5 km du Fouta.

Selon le site AFRIQUEMIDI.COM qui apporte l’information, « ces esclaves ne souffrent d’aucun complexe par rapport à leur condition sociale. Ils se glorifient presque de ce statut qu’ils mettent sous le compte des traditions ancestrales qu’il faut sauvegarder ». Lire la suite

Répression de la marche pacifique d’IRA-Mauritanie

Répression de la marche pacifique d’IRA-Mauritanie [PhotoReportage]  Mercredi 07/02/2018 une marche pacifique des militantes, et sympathisants d’IRA s’est ébranlée à partir du garage « Camara » à destination du préfet de Elmina (gigantesque département périphérique de Nouakchott).

Cette marche pacifique organisée par le mouvement abolitionniste visait à exprimer pour les autorités mauritaniennes l’intenable situation des ménages mauritaniens face au dédoublement des impôts et patentes de l’état, la montée vertigineuse des denrées de première nécessité et la chute inexorable de la valeur de la monnaie nationale, l’Ouguiya ; les marcheurs ont buté sur plusieurs unités de la police occupant les principales artères de Elmina. Lire la suite

Insécurité à Nouakchott ● la présidente de l’Afcf critique la « démission totale » du Ministère de l’Intérieur

Insécurité à Nouakchott ● la présidente de l’Afcf critique la La présidente de l’Association des Femmes Chefs de Famille (afcf), Aminétou Mint El Moctar, a critiqué mardi « la démission totale » du ministère de l’intérieur et de la décentralisation, face à l’insécurité à Nouakchott.

« Nouakchott vit une insécurité face à une démission totale du Ministère de l’intérieur, plusieurs dizaines des femmes violées et des petites filles enlevées en pleine nuit de leur domicile familial pour être violées et abandonnées dans un coin de la rue », a écrit sur sa Page Facebook, la présidente de l’AFCF. Lire la suite

Mauritanie : le Gouvernement concède un terrain à un homme d’affaires soupçonné dans le dossier SONIMEX

Mauritanie : le Gouvernement concède un terrain à un homme d’affaires soupçonné dans le dossier SONIMEX Le gouvernement mauritanien a fait une concession de terrain au profit de sociétés et d’homme d’affaires dont Leamour Ould Haimouda (Voir photo), soupçonné d’être impliqué dans la faillite de la SONIMEX, la Société Nationale d’Importation et d’Exportation.
Lire la suite

Laser du lundi : Le Sénégal et la Mauritanie sont à la croisée d’une glaciation diplomatique et d’une veillée d’armes (Par Babacar Justin Ndiaye)

Dieu merci ! Le souffle de la sagesse a étouffé le bruit des hélices des garde-côtes, amorti le retentissement martial du communiqué du commandement mauritanien et bloqué la forte décision du Sénégal, d’envoyer un bâtiment de la Marine nationale, près de la frontière maritime. C’est-à-dire au bord du Rubicon. On a frôlé l’abîme puis fait demi-tour. La désescalade (annonciatrice de la détente) est-elle le fruit d’une intense négociation bilatérale ou le résultat d’une pression amicale et souterraine de la France soucieuse d’éviter le clash entre deux pays qui abritent ses intérêts économiques et jouent, à ses côtés, des partitions décisives au Mali et dans le G5 Sahel ? Les coïncidences ne fourmillent jamais de façon hasardeuse.

Lire la suite

A monsieur le gouverneur de Saint Louis

Un pêcheur a été tué. Si, d’une manière générale, nous condamnons tout meurtre, celui d’un de nos frères sénégalais nous touche particulièrement car notre relation ne date pas d’hier. Mais je tiens, aussi, à informer monsieur le Gouverneur de Saint-Louis que la Mauritanie est un pays souverain, fort de ses propres lois qu’il faut respecter. Lorsque le Sénégal demanda, aux éleveurs mauritaniens, de sortir du territoire sénégalais, ceux-ci obtempèrent et évacuèrent, sans préavis, leur bétail, bien que la population sénégalaise en tire, elle aussi profit. Faut-il souligner que quinze mille vaches sénégalaises paissent en Mauritanie et que personne ne les inquiète ? La culture du bon voisinage ne doit pas être d’un seul côté.

Lire la suite