Archives pour la catégorie Témoignages

Les plus grands dossiers d’esclavage : Affaire Noura

Les plus grands dossiers d'esclavage : Affaire Noura

Noura, victime d’esclavage à Boutilimit ou Comment la justice a aidé des mis en cause – Septembre 2013

Accablée par des années de servitude, une jeune fille de 18 ans répondant du nom de Noura avait déposé une plainte auprès de la Brigade de gendarmerie de Boutilimit en tant que victime de pratiques esclavagistes. Les présumés auteurs de l’acte furent interpellés. Lire la suite

Des experts de l’ONU estiment que les États-Unis devraient dédommager les descendants d’esclaves

 Des experts de l’ONU estiment que les États-Unis devraient dédommager les descendants d’esclaves Le groupe de travail de l’ONU chargé des peuples de descendance africaine a estimé mardi que les ÉtatsUnis devraient dédommager les descendants d’esclaves pour ce « terrorisme racial » perpétré des décennies durant.

Violences policières, regain des tensions raciales, la question de la place des Afro-Américains dans la société américaine est un des sujets brûlants du moment. En déclarant mardi 27 septembre que les États-Unis devraient dédommager les descendants d’esclaves, le groupe d’experts de l’ONU chargé des peuples d’ascendance africaine a relancé un peu plus la polémique. Lire la suite

Ne les oublions pas : El Melik hammam, un phénomène hors du commun

Ne les oublions pas : El Melik hammam, un phénomène hors du commun [Vidéo]

 1954 l’Emirde l’AdrarOuld el Jouneidi enseignant d’arabe, Hammam qui écrit et Mohamed Said à 11 ans En guise de commémoration du 52eme anniversaire de l’indépendance nationale a sa manière.

Brève présentation du Personnage:

Il y’à pratiquement trente trois ans disparaissait, en novembre 1979, HammamOuld Mohamed El Mokhtar. Il était le fils d’un fonctionnaire de l’administration française, de la tribu des Ewlad el Bouliya du Trarza, qui servit à Atar entre 1909 et 1914 et qui y épousa pour un temps la mère d’El Melik : Ghaya mint Mohamed El Béchir Ould Soudani des Ewlad Bousbaa.  Lire la suite

TRAGEDIE MUETTE DE L’ESCLAVAGE EN MAURITANIE : L’ANALYSE DE GUY SAMUEL NYOUMSI

 

A l’invitation des autorités gouvernementales de la République Islamique de Mauritanie, le Conseil Représentatif des Associations Noires de France – le CRAN a effectué du 23 au 26 Septembre 2013, une visite en Mauritanie, aux fins de vérifier « in situ », la réalité tant décriée par les Associations et Organisations Non Gouvernementales du cru (locales), de l’existence de l’esclavage ainsi que de la lutte, conduite contre la persistance de ses séquelles. Lire la suite

Témoin de l’époque « ère des coups d’état militaire en Mauritanie » 9ème épisode : De l’inédit procès de Ouad Naga au coup d’Etat de 2005

Témoin de l’époque « ère des coups d’état militaire en Mauritanie » 9ème épisode : De l’inédit procès de Ouad Naga au coup d’Etat de 2005

L’ex-commandant Saleh Ould Hanana aborde dans cette 9ème partie de son témoignage sur « l’ère des coups d’état militaire en Mauritanie » au micro d’Ahmed Mansour d’Al Jazeera, les péripéties du procès de Ouad Nagaet ce qui s’en était suivi en termes de ressentiments sociopolitiques, mais aussi les verdicts prononcés à l’encontre des 195 prévenus, les plaidoiries dont la qualité a forcé l’estime des observateurs, ainsi que les conditions de détention exécrable de Saleh et de ses compagnons, jusqu’à la chute définitive de Ould Taya en 2005.  Lire la suite

7ème partie du témoignage de Salah Ould Hanana «Témoin d’une époque » Al Jazeera : Coup d’état de 2004, entre traîtrise et amateurisme

7ème partie du témoignage de Salah Ould Hanana «Témoin d’une époque » Al Jazeera : Coup d’état de 2004, entre traîtrise et amateurisme

Dans cette 7ème partie de«Témoin d’une époque, l’ère des coups d’état enMauritanie » diffusée par Al Jazeera avec le témoignage de l’ancien commandant Salah Hanana, ce dernier y relate les péripéties du coup d’état avorté de 2004, qui ne serait que la suite du putsch manqué du 8 juin 2003. Lire la suite

L’« émir de la paix » : Aḥmed uld M’Ḥammed 1872-1891 ( 1) par Pierre Bonte

L’« émir de la paix » : Aḥmed uld M’Ḥammed 1872-1891 ( 1) par Pierre Bonte

Conceptions ḥassân et zawâya du pouvoir politique dans la société émirale ouest-saharienne avant la colonisation

Résumé : Les émirats maures se sont établis, à la fin du XVIIe et au XVIIIe siècle sur la base de l’affirmation des valeurs tribales hassân, guerrières, et en opposition avec les valeurs religieuses assumées par un autre groupe social, celui des zawâya, qui développent une conception islamique du politique. Lire la suite