Archives pour la catégorie Communiqués

Interpellation président section IRA France : le mouvement condamne

L’Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA), mouvement antiesclavagiste et de défense des droits humains, dénonce l’interpellation du président de la section « IRA France » Jean Marc Pelenc,  par la police de  l’aéroport international   de Nouakchott, jeudi, dans une déclaration rendue publique vendredi.
Celui-ci est arrivé dans la capitale mauritanienne  à la tête d’une délégation composée de plusieurs membres, avec l’objectif « de faire du tourisme, rencontrer l’ambassadeur de France en Mauritanie, les autorités gouvernementales, et surtout avoir des échanges  avec le président de tous les réseaux IRA à travers le monde, le député Biram Dah Abeid ».
La déclaration de l’IRA condamne cette interpellation comme un acte « de séquestration qui se prolonge depuis plusieurs heures ».

Mauritanie : Violations des droits économiques et sociaux, sur fond de discrimination

Mauritanie : Violations des droits économiques et sociaux, sur fond de discriminationLa brigade de gendarmerie en charge de la zone aurifère de Chami (Wilaya de Dakhlet Nouadhibou) arrêtait, le mardi 7 janvier 2020 à 15 heures, le nommé Mohamed Mohamed Lemine, descendant d’esclave, militant du mouvement de résurgence abolitionniste en Mauritanie (IRA – Mauritanie) et son représentant au niveau local.

L’interpellation de Monsieur Mohamed Mohamed Lemine intervenait à la suite d’un Lire la suite

Observatoire du Civisme et des Libertés : Communiqué

Le climat de sérénité qui imprègne progressivement le corps social et les institutions de notre pays doit être sauvegardé comme un bien précieux. Il constitue l’élément indispensable de la construction d’une nouvelle solidarité entre les citoyens et ceux qui ont la charge du destin de notre pays.

 

La publication des rapports de la Cour des comptes (2007/2017), l’initiative d’un groupe de députés qui demandent la création d’une commission d’enquête parlementaire sur la Lire la suite

Mauritanie : Les femmes veulent plus d’accès aux postes de décision

Mauritanie : Les femmes veulent plus d’accès aux postes de décisionLa présidente des femmes du parti Tawassoul, Toutou Minit Taleb, appelle à plus de représentativité de la femme mauritanienne au Gouvernement, au Parlement et dans les Conseils régionaux.

Mint Taleb s’exprimait à l’ouverture vendredi à Nouakchott du congrès des Femmes de son parti.

Toutou Mint Taleb a affirmé également que l’organisation des femmes de Tawassoul contribue au renforcement des capacités de la femme et à son implication politique.

Source : Al-akhbar (Mauritanie)

 

Rapport d’activités de l’association A.H.M.E. (Association des Haratine de Mauritanie en Europe)

Le 01/01/2020 – A.H.M.E (Association des Haratine de Mauritanie en Europe)

Bonjour à tous nos lecteurs et internautes,

En ce début d’année 2020, l’association A.H.M.E. (Association des Haratine de Mauritanie en Europe) réaffirme son engagement dans la lutte contre deux fléaux majeurs en Mauritanie : l’esclavage et le racisme. En effet, 2019 a été une année riche en évènements : entre présence sur le terrain, publication d’un nouveau livre en version arabe et couverture médiatique. La diversité de nos actions nous a permis d’attirer l’attention d’un média français, en l’occurrence Le Point Afrique, pour expliquer au monde ce qui se produit en Mauritanie.

De plus, nous n’oublierons pas vos commentaires de soutien et ne feront que nourrir notre détermination et notre volonté de lutte à l’avenir.

Nous vous proposons ainsi de revenir, par le biais de ce rapport d’activité succinct, sur cette année 2019, en vous retraçant les moments et sorties marquants de l’association A.H.M.E.

  1. L’association AHME était présente et invitée aux festivités de Clichy-sous-Bois pour le 10 mai, journée commémorative de l’abolition de l’esclavage en France. Retrouvez les photos et vidéos de l’évènement :
    Commémoration de l’abolition de l’esclavage – 10 mai 2019 à Clichy-sous-bois
  2. Après nos versions papiers de pétition pour l’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie, A.H.M.E. a décidé de lancer une pétition sur internet afin d’appuyer au mieux notre combat et vous faciliter vos signatures dans le cadre de cette lutte : Pétition pour l’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie
  3. Le président Mohamed Yahya OULD CIRE s’est prêté à deux interviews avec la journaliste Viviane Forson très largement relayées sur les réseaux sociaux. L’une est une vidéo : Interview de Mohamed Yahya OULD CIRÉ au journal Le Point Afrique  : Interview de Mohamed Yahya OULD CIRÉ au journal Le Point Afrique  La seconde est une version écrite que vous trouverez sur le site LePointAfrique.fr : « La question des Haratines est la plus brûlante en Mauritanie »
  4. L’an dernier, l’association a entrepris un projet de traduction du livre « La Mauritanie : entre esclavage et le racisme » en arabe. L’objectif principal était de faire connaître notre cause au-delà des frontières européennes, à savoir dans le monde arabo-musulman et en particulier en Mauritanie où l’arabe est la langue nationale. C’est grâce au travail sérieux et régulier du traducteur mauritanien Mohamed Yeslem Ould El Maouloud que la version arabe du livre a été publiée à l’Harmattan en avril dernier : La Mauritanie entre l’esclavage et le racisme par Mohamed Yahya Ould CIRE traduit en arabe
  5. Comme chaque année, A.H.M.E. a tenu un stand durant la fête des associations de Clichy-sous-Bois qui a eu lieu le 8 septembre 2019. L’association a exposé des pancartes, les exemplaires du « Cri du hartani », la thèse, le dernier livre « Mauritanie : entre l’esclavage et le racisme » ainsi que sa traduction récente en arabe, sans oublier les pétitions écrites. Durant cette journée des associations, une conférence a été organisée afin de discuter de la traite atlantique, de la traite saharienne ainsi que l’esclavage foncier et traditionnel. Le président Mohamed Yahya Ould Ciré a pu s’exprimer sur ce sujet.
  6. Une journée de dédicace a été réalisée le 18 avril 2019 à l’Espace Culturel de l’enseigne E.Leclerc à Clichy-sous-Bois, par Mohamed Yahya OULD CIRE, auteur de la thèse « L’abolition de l’esclavage en Mauritanie et les difficultés de son application », soutenue en 2006 et publiée par l’ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses) en 2008. Aussi, auteur de la version française et arabe de « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », édition l’Harmattan.

 

Mohamed Yahya Ould Cire Président de A.H.M.E.
Journal le « Cri du hartani »
Site : www.haratine.com
Courriel : ahme@haratine.com

 

Voeux de nouvel an 2020

A.H.M.E. souhaite une bonne et heureuse année 2020 à ses adhérents et sympathisants ainsi qu’à tous les internautes du site www.haratine.com.

L’abolition de l’esclavage et du racisme en Mauritanie demeure une question importante. A.H.M.E. continuera le combat tant que cette problématique ne sera pas résolue.

Le site d’A.H.M.E. constitue un moyen de combat comme un autre, en vue de mettre fin à ces fléaux sociaux, que sont l’esclavage et le racisme. Il en est de même de nos publications : « L’abolition de l’esclavage en Mauritanie et les difficultés de son application », thèse soutenue en 2006 et publiée par l’ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses) en 2008 et « La Mauritanie, entre l’esclavage et le racisme », édition l’Harmattan, 2014. Ce livre a été traduit en arabe en 2019.

31/12/2019

Mohamed Yahya Ould Ciré
Président de A.H.M.E.
Site : www.haratine.com
Courriel : ahme@haratine.com

Communiqué de la CNDH : Une mise en cause de l’indépendance de la justice?

Communiqué de la CNDH : Une mise en cause de l'indépendance de la justice?Le juge chargé de la cour pénale spéciale chargée des crimes d’esclavage Zone Sud, Sidi Mohamed Ould Cheina, s’est demandé si le dernier communiqué de la Commission Nationale des Droits de l’homme ne représente pas une atteinte à l’indépendance de la justice qui est une condition essentielle pour l’accomplissement de ses missions, loin de toutes formes de pression en vertu des Lire la suite