Archives pour la catégorie Non classé

Pierre Bourdieu, l’intellectuel organique

Pierre Bourdieu, l’intellectuel organique

Treize ans après sa disparition il est rare de voir le combat mené par un homme aussi actuel dans le milieu universitaire. Pierre Bourdieu, sociologue émérite, de par son œuvre monumentale face aux injustices sociales a montré la voie pour la formation d’une conscience de classe, qui va permettre à la société de prendre en charge ses propres intérêts. Lire la suite

Un parlementaire révèle ce qu’il a appelé des manquements graves dans la gestion de la chose publique

Un parlementaire révèle ce qu’il a appelé des manquements graves dans la gestion de la chose publiqueTrois structures essentielles seraient gangrenées par des scandales graves, c’est en tout cas ce qu’affirme le député de Tewassoul (opposition),Mohamed Goulam O. El Hadj Cheikh.
Il s’agit de l’établissement pour l’entretien routier (ENER), l’école nationale de police et le bureau des douanes du port autonome de Nouakchott dit port de l’amitié.  Lire la suite

Esclavage en Mauritanie : Une question (de) complexe

Esclavage en Mauritanie : Une question (de) complexe

Jamais une question n’a été aussi polémique, aussi équivoque et aussi mitigée que celle de l’esclavage en Mauritanie. C’est une histoire de complexes qui s’enchevêtrent au point qu’en parler suscite souvent un tapage assourdissant qui la confine dans un océan de considérations aussi subjectives les unes que les autres. Lire la suite

Une délégation d’El Hor rend visite à Biram et ses codétenus à Aleg

Une délégation d’El Hor rend visite à Biram et ses codétenus à Aleg Une délégation du Mouvement El Hor est depuis mardi soir à Aleg, capitale du Brakna. Dirigée par son coordinateur, Samory Ould Beye et comprenant des cadres du mouvement dont Moctar Ould Sidi Maouloud, la délégation d’El Hor est sur les lieux pour rendre visite à Biram Ould Dah Abeid et son codétenu Brahim Ould Bilal, internés dans la prison d’Aleg depuis quelques mois. Lire la suite

Communiqué de A.H.M.E. relatif à la commémoration de l’abolition de l’esclavage le 10 mai 2015 à la ville de Clichy-sous-bois

Le 10 mai 2015, a eu lieu à Clichy-sous-bois, la commémoration de l’abolition de l’esclavage en France. Il y a eu une marche du centre du Chêne Pointu à l’Hôtel de ville de Clichy-sous-bois où toutes les associations participantes ont pris part : A.H.M.E. Lire la suite

Marche du 29 avril à Nouakchott: « Un referendum national de fait qui rejette l’esclavage »

Marche du 29 avril à Nouakchott: « Un referendum national de fait qui rejette l’esclavage »

Mercredi 29 avril, àNouakchott, des milliers de mauritaniens ont répondu à l’appel à manifester lancé par le « Comité Permanent du Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Harratines (Descendants d’esclaves) au sein d’une Mauritanie unie, égalitaire et réconciliée avec elle-même. » Lire la suite

Boydiel Ould Houmeid : Remerciements

                                                                         

بسم الله الرحمن الرحيم
{كُلُّ نَفْسٍ ذَآئِقَةُ الْمَوْتِ وَإِنَّمَا تُوَفَّوْنَ أُجُورَكُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ}، صدق الله العظيم.

Remerciements

–       Au nom des familles :

  • Houmeid Ould Boydiel ;
  • Mokhtar Thiam ;
  • Fall Malick ;

–       Au nom de la famille El Hassen (Ewlad M’Bareck de Boumbri) ;

–       Au nom des collègues de travail de la défunte (supérieurs, collègues et collaborateurs) ;

–       Au nom de l’Emirat du Trarza ;

–       Au nom de la famille Cheikh Saad Bouh de Nimjat ;

–       Au nom de la Moughataa de Keur Macène ;

–       Au nom de la Commune de N’Diago ;

–       Au nom du village de Bden,

Je tiens à remercier tous les Corps constitués de l’Etat (Présidence de la République, Gouvernement, Parlement, Forces armées et de sécurité), le Conseil constitutionnel, la CENI, le Conseil économique et social, les chefs religieux  l’ensemble des partis politiques, aussi bien de la Majorité que de l’Opposition, les Syndicats, les utilisateurs des réseaux sociaux Internet et, à travers tous, le peuple mauritanien, ainsi que les collègues et promotionnaires de la défunte à la Faculté de Bordeaux et à celle de Dakar, pour la solidarité qui nous a été manifestée lors du décès de notre regrettée fille, Dr Eminetou qui nous a quitté ce mardi 05 août 2014 à 19 H, après une courte maladie.

Je prends à témoin tous ceux qui l’ont connue pour dire qu’Eminetou était un exemple dans son comportement : pieuse, vertueuse, charitable et sociable. Grâce à ses dons innés d’intelligence, de courage et de persévérance, elle a acquis, précocement, une culture générale solide et une compétence professionnelle, doublées d’une grande honnêteté morale et intellectuelle.

En vous remerciant à nouveau de tout cœur, je vous demande à tous de prier pour qu’Allah lui accorde Sa Miséricorde et l’accueille dans Son Saint Paradis.

WA INNA LILLAHI WA INNA ILEYHI RAJIOUNE

Boydiel Ould Houmeid  

Lundi, 11 Août 2014

 

 

Aminetou Mint Bodjiel Ould Houmeid n’est plus

Aminetou Mint Bodjiel Ould Houmeid est décédée, mardi 05/08, à Nouakchott à la suite d’une césarienne dans l’une des structure de la place. La défunte était l’une des plus jeunes spécialistes en cardiologie du pays.
Elle a fait ses études dans les plus grandes facultés de médecine avant de se spécialiser. Aminetou est connue de tous par sa bonne foi, son bon comportement, sa sagesse et sa sympathie.

Aminetou est la fille de Bodjiel Ould Houmeid, le président du parti El Wiam. A cette douloureuse perte, l’Agence Tawary d’Information présente ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée en particulière et aux habitants de Zira, N’Diago et de Keur-Macène.
We Innalilahi We Inna Illeyhi Rajioune

A Allah nous appartenons et à Allah nous retournerons!

Source: Tawary


 

Aminetou Mint Boidiel Ould Houmeid décroche un doctorat en médecine

Aminetou Mint Boidiel Ould Houmeid décroche un doctorat en médecine…avec mention « très honorable ». 

Le grand amphithéâtre de la faculté de médecine, de pharmacie et d’odontologie de l’Université cheikh Anta Diop Dakar -Fann (Ucad) a refusé du monde mardi dernier, lors de la soutenance de thèse de doctorat en médecine de la fille du leader du parti El Wiam démocratique et social Boidiel Ould Houmeid, évidemment présent à cet heureux événement auquel ont assisté aussi d’anciens ministres mauritaniens et d’importantes personnalités venues partager avec le pachyderme de la politique mauritanienne ces moments de joie .

Parents, amis et proches, étaient aussi très nombreux à avoir fait le déplacement pour honorer cette cérémonie, qui a été pleine d’émotions.

Un évènement tout à fait magnifique puisque Mlle Aminetou Mint Boidiel Ould Houmeid a obtenu un Doctorat d’Etat, après la présentation de sa thèse de Doctorante devant un jury ému par la qualité du travail accompli par l’excellente étudiante récompensant cette thèse de la mention très honorable ainsi que de chaleureuses félicitations.

Mlle Aminetou Mint Boidiel Ould Houmeid a fait à l’occasion de cet exploit des poses souvenir de cet éclatant succès réalisé par une mauritanienne qui semble avoir été entouré de tous les soins de ses parents, depuis sa jeune scolarité jusqu’ à cet heureux évènement, pour mener des études marquées de bout en bout par un cursus estudiantin brillant et distingué

En effet, dans de thèse de Doctorat d’Etat en médecine, Aminetou a soutenu au cours de cette séance sur le sujet se rapportant aux spécialités « aspects épidémiologiques, cliniques, paracliniques, thérapeutiques, et évolutifs de la thrombose veineuse profonde ainsi que l’étude rétrospective à propos de 75 dossiers colliges au centre national de cardiologie à Nouakchott.

Par ailleurs, notons que le jury ayant déclaré notre compatriote Mint Boidiel Ould Houmeid digne d’être promue au grade de Docteur en Médecine avec la mention« Très honorables » et les félicitations est composé de Dr Moustapha Sarr Abdoul Kane, Professeur Moustapha Sarr, du Maitre de conférence agrégéMaboury Diao 

Dans ses photos accompagnées d’une copie du procès verbal de délibération de médecine avec la mention « très honorable » la nouvelle Docteur en Médecine ne dissimile pas sa joie d’avoir réussi, grâce au courage et à la volonté à prouver que les femmes mauritaniennes peuvent surmonter tous les écueils qui se dressent dans leur développement si elles y mettent réellement de leur détermination et s’ils elles bénéficient du soutien de leur entourage notamment de leurs parents , lesquels constituent une source de déperdition scolaires de leurs filles

atlanticmedia.info

 

Discours de Biram ou requiem pour un système politique agonisant: Après avoir pris connaissance de la liste des principaux candidats …

30 avril 2014 Écrit par 
Discours de Biram ou requiem pour un système politique agonisant: Après avoir pris connaissance de la liste des principaux candidats …

Et si le discours, exagérément décrié, de Biram était un chant funèbre montant de la thébaïde de ces laissés pour compte, dont le nombre croît sans cesse en même temps que s’approfondit la déchéance collective. Et s’il était un chant à la gloire des fantômes qui hantent les abris de fortune de Tarhil et scrutent avec une amertume légitime l’insolence hautaine des immeubles du centre ville et de Tevragh Zeina. Et si ce discours n’était qu’une exhalaison de la fosse commune où gisent les droits et les espoirs du peuple, assassinés par un gouvernement, passé maître dans l’art de décevoir et de faillir à ses engagements. Ne devrions-nous pas y être plus attentifs ?

Lire la suite

DÉCLARATION ORALE Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, 25ème session (3 au 28 Mars 2014)

Débat général, section 2/3 : Rapport du Haut Commissaire Elizabeth O’Casey, chef de la délégation de l’IHEU auprès de l’UNHRC

ESCLAVAGE EN MAURITANIE ET LA PROTECTION DES DEFENDEURS DES DROITS DE L’HOMME

Nous remercions le Haut Commissaire pour son rapport dans lequel nous constatons qu’il est fait mention de la formulation par son bureau d’un avis pour l’éradication des discriminations raciales et pour la promotion de l’égalité en Mauritanie.

Malheureusement, l’une des formes de discrimination et d’inégalité qui persiste dans ce pays est l’esclavage. Malgré le fait que la constitution mauritanienne définisse l’esclavage comme un crime contre l’humanité, et en dépit d’efforts récents pour répondre à ce problème, la Mauritanie a le plus grand taux d’esclave au monde.
Lire la suite