Archives pour la catégorie Interviews

L’interview du président TIMIDRIA, M. Ali Bouzou

Nous avons rencontré le président Ali Bouzou et secrétaire exécutif du réseau abolitionniste le G5 Sahel lors du passage de l’état du Niger devant la Convention sur l’Elimination de la Discrimination Raciale (CERD) du 12 au 14 avril 2023 au Palais de Wilson.

Le président de l’association TIMIDRIA (qui veut dire Fraternité et Solidarité en Tamasheq) a exhorté les abolitionnistes à plus de solidarité entre eux pour faire face aux énormes défis qui nous attendent en matière de la lutte contre l’esclavage dans toutes ses formes dans le Sahel .

 

 

 

 

 

Edith Bruder, historienne : « Juifs et Noirs ont en partage cette expérience de la stigmatisation » Par Marc-Olivier Bherer

RCJ - Edith Bruder pour son livre « Histoire des relations ...ENTRETIEN : Dans un entretien au « Monde », la chercheuse constate qu’en Occident, Juifs et Noirs sont deux minorités discriminées et renvoyées à l’altérité. S’ils ont entretenu des relations complexes, à la fois de solidarité et de rivalité, leurs histoires restent toutefois distinctes.

Anthropologue et historienne, Edith Bruder est chercheuse au CNRS, à l’Ecole d’études orientales et africaines de l’université de Londres, ainsi qu’à l’université d’Afrique du Sud. A travers Lire la suite

En Mauritanie, la question haratine (1/2) : entre héritage de l’esclavage et revendications identitaires

Ce dix-septième épisode du podcast L’allumeur de réverbères ouvre une série de deux épisodes consacrés à un pays, la Mauritanie, et à une question qui s’y développe depuis quelques années déjà, à savoir la place et la condition des Haratines – du nom des descendants d’esclaves au sein de la communauté maure (arabo-berbères). Lire la suite

Nouhoum Sarr : « La présence militaire française au Mali n’a rien réglé, au contraire la situation s’est aggravée »

NOUHOUM SARR, PRÉSIDENT DU FAD A LA CMA : « Il est temps d'abandonner cet Accord d'Alger antinational pour faire des propositions concrètes pour le Mali » - Fasomali.com

L’homme politique malien s’est exprimé au sujet de la mutation politique que traversent de nombreux pays africains, un processus au cœur du rabattage des cartes entre les gouvernements africains et les anciennes puissances coloniales.

« La présence militaire française au Mali n’a rien réglé, au contraire la situation s’est aggravée ». C’est avec ces mots que Nouhoum Sarr, député malien, et membre du Conseil National de Transition (CNT), a décrit l’état des relations entre Bamako et Paris. Lire la suite

Alioune ould Youssouf dit Maham: « Notre souhait est d’œuvrer pour l’avènement d’une Mauritanie juste, unie et réconciliée avec elle même »

Alioune ould Youssouf dit Maham est un grand militant des causes justes. Natif de Tekane l’homme a un parcours exceptionnel. Après de brillantes études en Mauritanie et au Sénégal où il a décroché son master II  en Audit et contrôle de gestion science il rentre au bercail et poursuit ses activités politiques et professionnelles. Dans cet entretien exclusif, il revient sur ses débuts dans l’espace politique et raconte toute sa trajectoire empreinte de succès. Lire la suite

Un mauritanien distingué du prix annuel Rights Defender Awards

Le Département d’État américaine a annoncé début février 2023, les lauréats des Global Human Rights Defender Awards annuels.

Dix activistes du monde entier dont un mauritanien, qui ont fait preuve de leadership et de courage tout en œuvrant pour la promotion et la défense des droits de l’homme et les libertés fondamentales ont été distingués, indique le Département d’Etat. Lire la suite

M. Mohamed Mahmoud Oumar, président du parti Centre par l’Action pour le Progrès (CAP):  » Les cadres de notre parti sont tous animés par la fibre patriotique de servir la Mauritanie et non s’en servir »

Le Calame : Votre parti s’est dit déterminé à prendre part aux prochaines élections municipales, régionales et législatives. Qu’est ce qui a fondé cette décision et dans quel état d’esprit allez-vous aborder ces échéances ?

Mohamed Mahmoud Oumar : Plusieurs raisons. Comme vous le savez, le CAP est un parti jeune, constitué de jeunes cadres issus de toutes les couches sociales et porteurs d’ambitions pour leur pays. Vous savez aussi que toute organisation politique a vocation de conquérir le pouvoir et cela passe nécessairement par les urnes. Ces jeunes vont donc se mesurer avec les candidats des autres partis sans complexe et sans gêne mais avec leur vision de la Mauritanie, une Mauritanie unie, juste et égalitaire où chacun a sa place. Lire la suite

Interview du Calame avec Madame Mehla Mint Ahmed, Présidente de l’Observatoire national des droits des femmes et des filles (ONDFF)

Le Calame : Vous êtes à la tête de l’ONDFF, créé, il y a 2 ans. Pouvez-vous nous dire les raisons qui ont présidé à la création de cet organisme ? Quelle est sa mission principale ?

Madame Mehla Mint Ahmed : Tout d’abord, je remercie le journal Le Calame pour l’intérêt qu’il porte à l’ONDFF, et notamment aux questions liées aux Droits des Femmes en général, et particulièrement à la violence à l’égard des femmes et des filles.

L’ONDFF a été créé par décret numéro 140 du 3/11/2020 après plus de 10 ans de tracasseries et tergiversations en tout genre, entre le gouvernement et les partenaires au développement, en vue de créer cette institution spécifiquement dédiée à la défense et à la promotion des Droits des femmes et des filles.

Cette institution était fortement attendue et souhaitée par toutes les Femmes, compte tenu du retard important de notre pays en matière d’équité, d’égalité entre les hommes et les femmes, d’autonomisation, de participation politique des femmes… , dans une  société patriarcale, sans réglementation particulière en la matière, marquée par la quasi impunité des auteurs de crimes de violences à l’égard des femmes et des filles. Lire la suite