Archives pour la catégorie Articles

Alassane Harouna Boye rescapé du fameux putsch de 1987 répond à la députée de l’UFP Mme Kadiata Malick Diallo

Alassane Harouna Boye rescapé du fameux putsch de 1987 répond à la députée de l’UFP Mme Kadiata Malick Diallo. Le chantage politique de l’UFP n’arrivera jamais à faire taire le leader abolitionniste Biram Dah Abeid.

Ci-dessous le texte de la réponse, bonne lecture Lire la suite

Chers amis pour la liberté, me voici de retour!!

Quand le Président Biram Dah Abeid parle ou pose des actes, ils sont passés au peigne fin, et les jongleries verbales des détracteurs ne manqueront point.

Ces moments ci, beaucoup de ceux qui sont élevés à la sève idéologique du MND, tirent de boulets rouges sur l’homme car ce dernier lors d’une conférence de presse à fustigé leur position décliné à travers un communiqué qui, le moins que l’on puisse dire renferme des passages de contenus hybrides voir incitateurs à des châtiments corporels sévères, suite à la tentative du coup d’État militaire de 1987. Lire la suite

Capitaine Ely Ould Krombole: mépris et condescendance, à quand la  fin de la  philodophie de l’aversion ?

Dans un torche-cul  paru chez Chezvlane (Le  23 Mai 2022 ) dans lequel l’inconsistance est d’une légèreté platonicienne , l’impertinence frôlant  le ridicule, et la malhonnêteté intellectuelle endémique manifeste ,  » le vaillant capitaine » fugitif, déserteur  du champ de combat qui devait être le  sien , s’est livré à une tactique de guerre improductive et perdue d’avance comme un capitulard fielleux .
À la lumière de l’ecrivasse du lunatique Krombele , tantôt anti_esclavagiste accablant ses mandants d’aujourd’hui  pour trouver refuge en hexagone , tantôt   falsificateur de l’histoire militante pour des prébendes , quelques observations et rappels s’imposent pour rafraîchir la mémoire abimée frappée de versatilité par des faits precis , car la mémoire peut se perdre mais l’écrit demeure. Lire la suite

Biram Dah Abeid : Arrogance et impunité, à quand le début de la fin ?

Le monde physique que l’on voit, a priori chaotique, contingent où les arbres, les ruisseaux, les océans, les montagnes, les grains de sable etc… sont étalés devant nous, relèverait pourtant d’un ordre intelligible, régi par un déterminisme constant. Un « casting » donnant à chaque objet une existence certes particulière mais également nécessaire, ne laissant aucune place au hasard. Et voilà que les êtres humains ne souffrent  pas d’exception. Au contraire. Dieu a doté l’Homme d’une intelligence qui lui permet de distinguer le bien du mal,  c’est l’éthique, le faux du vrai, c’est la pensée discursive. Le vieil adage ne dit-il pas qu’il faut reconnaître la bonne graine de l’ivraie ? Ce que beaucoup de mes compatriotes, malgré les expériences et les enseignements empiriques, ne prennent toujours pas en compte. Lire la suite

Dans l’ombre des pouvoirs militaires (19) : Deux expéditions en Afrique Nord et Sud. Par Ahmed Salem Ould El Mokhtar (Cheddad)

En Afrique du Nord (fin)

Difficile retour : On se mit à préparer notre retour via le Maroc. On tapa à la porte de toutes les agences de voyages. Impossible de trouver place dans un avion pour le Maroc. Comme solution il a fallu changer notre itinéraire pour passer par l’Algérie. L’Algérie en pleine guerre civile était peu fréquentée par le trafic aérien. En survolant Alger la capitale algérienne suspendue aux flancs des montagnes, nous avions remarqué des dizaines d’avions cloués au sol faute de passagers. Un climat de désolation et d’abandon régnait sur le  gigantesque aéroport d’Alger. Lire la suite

Esclavage : ‘’ Nier l’esclavage était une mauvaise approche’’ dixit Ould Ghazouani

Après une dizaine de jours pleins, le rapporteur spécial des Nations Unies sur les nouvelles formes de l’esclavage, Tomoya Obokata est parti après avoir rencontré quasiment toutes les autorités nationales et les organisations de la société civile qui travaillent sur la problématique de l’esclavage. Lire la suite

Dans l’ombre des pouvoirs militaires (18) : Deux expéditions en Afrique Nord et Sud /Par Ahmed Salem Ould El Mokhtar (Cheddad)

Chez Mint Emoujebed : A Zawiya, notre séjour était des plus agréables. Nous vivions parmi une petite communauté mauritanienne. Ses éléments, tous des hommes, jeunes pour la plupart, travaillaient presque tous dans des entreprises libyennes. Le jeu de cartes constituait l’unique moyen pour tuer le temps, ce temps,  souvent long et ennuyeux. Lire la suite

7 milliards de voisins : Quels droits pour les femmes dans la société mauritanienne ?

7 milliards de voisins : Quels droits pour les femmes dans la société mauritanienne ? En Mauritanie, les femmes représentent un peu plus de la moitié de la population du pays pourtant elles sont encore largement défavorisées au sein de la société.

Si certains progrès ont été réalisés à l’image d’une meilleure représentation politique, aucun texte ni législation ne protège juridiquement la femme des atteintes faites à sa dignité. Lire la suite