Archives pour la catégorie Articles

Dialogue/concertations : Quelle place pour la société civile ?

Le 10/09/2021 – Le Calame

On n’entend pas parler de la place que pourrait tenir la Société civile mauritanienne au dialogue/concertations que les acteurs politiques mauritaniens s’apprêteraient à organiser sous peu. Ni de celles de personnalités indépendantes, toutes cependant susceptibles de servir au moins de « régulateurs » lors de ces assises. Lire la suite

Les racines – très anciennes – du racisme anti-Noirs dans le monde arabe. Vidéo.

Vidéo. Les racines – très anciennes – du racisme anti-Noir dans le monde arabe

The Conversation – Dans les pays à dominante arabe « blanche », les Noirs arabes sont sous-représentés et largement invisibles. Ils sont également écartés des institutions politiques, universitaires, artistiques et religieuses.

Les deux termes ne s’excluent pourtant pas l’un l’autre : certains Noirs sont arabes et certains Arabes sont noirs. En tant qu’intellectuel arabe en Occident – je suis professeur de langue et de littérature arabes à l’Université de Waterloo – m’exprimer sur le racisme anti-noir dans le monde arabe me place dans une position délicate. Lire la suite

Tombouctou : une ville méconnue / Extrait du livre « When we ruled » de Robin Walker

EgyptSearch Forums: Robin Walker When We Ruled, 90,000 Years of African HistorySavais-tu qu’au 14ème siècle, la ville de Tombouctou était 5 fois plus grande que Londres ? Et même qu’elle était alors la ville la plus riche du monde ? Près de 200 ans avant Colomb, des marins Maliens débarquent en Amérique !!!

La ville malienne de Tombouctou avait une population de 115 000 personnes au 14ème siècle – cinq fois plus peuplée que la Londres médiévale. National Geographic a récemment décrit Tombouctou comme le « Paris » Lire la suite

Quelques séquences de l’histoire des Kadihines (Partie 11): L’action politique/Par Ahmed Salem El Mokhtar (Cheddad)

En 1972, comment échapper de justesse aux griffes de la police  après les griefs du régime

Après un renvoi définitif pour fait de grève, la vie scolaire s’arrêta net pour moi. Une nouvelle ère commença : l’ère du professionnalisme politique. Juste après mon renvoi, on me conseilla d’aller au nord comme appui aux ouvriers, notamment ceux de la MIFERMA à Zouerate et Nouadhibou. Lire la suite

Quelques séquences de l’histoire des Kadihines (Partie 10) : La grande purge/Par Ahmed Salem El Mokhtar (Cheddad)

La zone libérée : Au niveau du secondaire, cette situation, de grève de zèle de fait, va durer jusqu’au début janvier. Lundi 7 janvier 1972, les élèves, les jeunes en général,  décidèrent de commémorer le second anniversaire de la mort de leur héros, feu Sidi Mohamed Ould Soumeydaa. Ils sortirent en masse dans la cour du Lycée National. Très tôt le matin, annonçant la fête, des banderoles furent affichées sur les façades et frontons des bâtiments. Lire la suite

Profil de Cas : Evénements de 89. (Première Partie) Les escadrons de la mort. (Extraits de notes)

Profil de Cas : Evénements de 89. (Première Partie) Les escadrons de la mort. (Extraits de notes) Le 9 avril 1989, Diawara, une localité sénégalaise est le théâtre d’un accrochage entre des bergers peulhs mauritaniens et des paysans soninkés sénégalais.

Un accrochage de plus qui, dans des circonstances inexpliquées, avait tourné au drame. L’armée mauritanienne était intervenue. Deux paysans sénégalais ont été tués, plusieurs autres blessés et une dizaine de paysans sénégalais arrêtés par les forces de sécurité mauritaniennes. Cette fois, compte tenu de la tournure prise par les événements, malheureusement, l’incident ne pouvait pas être classé dans une rubrique de faits divers. Lire la suite

Quelques séquences de l’histoire des Kadihines (Partie 11): L’action politique/Par Ahmed Salem El Mokhtar (Cheddad)

En 1972, comment échapper de justesse aux griffes de la police  après les griefs du régime

Après un renvoi définitif pour fait de grève, la vie scolaire s’arrêta net pour moi. Une nouvelle ère commença : l’ère du professionnalisme politique. Juste après mon renvoi, on me conseilla d’aller au nord comme appui aux ouvriers, notamment ceux de la MIFERMA à Zouerate et Nouadhibou.

L’embarquement immédiat
Après quelques heures de divagation à Zouerate, j’embarquai sur un wagon plein de minerai en direction Lire la suite

Quelques séquences de l’histoire des Kadihines (Partie 10) : La grande purge/Par Ahmed Salem El Mokhtar (Cheddad)

La zone libérée : Au niveau du secondaire, cette situation, de grève de zèle de fait, va durer jusqu’au début janvier. Lundi 7 janvier 1972, les élèves, les jeunes en général,  décidèrent de commémorer le second anniversaire de la mort de leur héros, feu Sidi Mohamed Ould Soumeydaa. Ils sortirent en masse dans la cour du Lycée National. Très tôt le matin, annonçant la fête, des banderoles furent affichées sur les façades et frontons des bâtiments. Lire la suite

Loin des adwabas: Messaoud, l’opportuniste

Rappelons-nous au temps d’Aziz, pourquoi Messaoud ould Boulkheir, s’est porté candidat, en premier, pour participer au dialogue et a même invité Ould Daddah à y participer aussi.

Ould Boulkheir a senti les avantages personnels qu’il pourrait tirer d’Aziz avant son départ en jouant sur le registre des garanties et des compromissions.

En effet, Messaoud Ould Boulkheir a depuis longtemps perdu au contact du pouvoir, son étoffe de militant, il est devenu un « opportuniste » politique. Lire la suite