MAURITANIE: l’Etat qui bat les femmes. Par Pr ELY Mustapha

MAURITANIE: l’Etat qui bat les femmes. Par Pr ELY MustaphaLa Mauritanie à travers la médiocrité des gouvernants a battu tous les records. Après celui de la corruption et de la criminalité, ce pays figurera désormais au Guinness Book des records pour le tabassage organisé et violent de ses propres citoyennes.

Pays des poètes ? Désormais pays des femmes battues. Tristes images que les médias étalent au grand jour. Des femmes piétinées, matraquées, martyrisées, violentées par la force publique. Des femmes dans les hôpitaux, soignant leurs blessures. Triste pays, triste gendarmerie. Lire la suite

Communiqué de presse : Encore des actes de torture publique à Tivirit

Communiqué de presse : Encore des actes de torture publique à Tivirit

 Nous avons découvert avec stupéfaction, ce samedi 6 février 2021, les images d’une répression sauvage dont des femmes de Tivirit ont été victimes. Les images montrent des éléments de la gendarmerie nationale entrain de battre en public, à coup de matraques et de bottes, des femmes sans défense parce qu’elles ont organisé un sit-in pacifique pour dénoncer la poursuite du dépôt sauvage de déchets nocifs tout près de leur village que nous dénoncions lors de notre visite à Tivirit le 6 janvier passé. Quinze femmes ont été blessées. Lire la suite

Violences contre les femmes de Tivirit: Le Manifeste des Haratines condamne

Violences contre les femmes de Tivirit: Le Manifeste des Haratines condamne Dans un communiqué rendu public ce dimanche 7 février 2021, le Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratines, créé en 2013, condamne avec force «les violences perpétrées par les forces de l’ordre contre les femmes du village de Tivirit » situé à 25 km de Nouakchott. Lire la suite

Point de mire. Fuites téléphoniques/Quand Ahmedou Ould Abdallah tire sur la sonnette d’alarme

Chighali Mohamed – Il est très rare qu’Ahmedou Ould Abdallah l’ancien envoyé spécial de l’ONU, s’invite dans des débats lancés sur des questions de l’actualité nationale.

En lisant la mise à point qu’il a faite sur les écoutes téléphoniques, on comprend aisément que la mise en garde faite par l’ancien fonctionnaire Onusien tend à attirer l’attention des pouvoirs publics et de la classe politique sur le danger que ces fuites téléphoniques pourraient causer à la réputation du pays ou à ses intérêts sur le plan national et international. Lire la suite

EPU, la Mauritanie passe un 3ème test devant le Comité des droits de l’homme des Nations Unies

EPU, la Mauritanie passe un 3ème test devant le Comité des droits de l’homme des Nations UniesC’est mardi 19 janvier 2021, que la Mauritanie a signé son passage devant les 47 membres du Comité des droits de l’homme des Nations Unies à Genève, à l’occasion du 3ème cycle de l’Examen Périodique Universel (EPU).

A l’instar des autres Etats membres des Nations Unies, la Mauritanie est passée hier, mardi 19 janvier 2021, devant le Comité des droits de l’homme des Nations Unies lors du 3ème cycle de l’Examen Périodique Universel (EPU). Il s’agit d’un mécanisme qui revient tous les quatre ans et qui est chargée d’éplucher la Lire la suite

Président un jour, intouchable pour toujours ?

[Tribune] Président un jour, intouchable pour toujours ?  L’ex-président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz revendique une immunité absolue. Un principe fondamentalement antidémocratique car il consacre une hiérarchie entre citoyens du même pays et une inégalité devant la loi.

L’affaire est passée quelque peu inaperçue dans le tourbillon des élections contestées de l’année 2020 en Afrique francophone. L’ancien président mauritanien Mohamed Ould Lire la suite

Message de condoléances 

Ahmedou Vall Ould Messaoud : «Le choix du futur président du Manifeste des  Harratines doit obéir aux dispositions statutaires et réglementaires» |  Association des Haratine de Mauritanie en Europe
Une étoile  s’est eteinte et une icône de pointe de défense des causes justes a disparu.
Le Samedi 16 /1/2021, l’ancien Administrateur Mohamed Vall Ould Messaoud est décédé à  la suite d’une courte maladie.
Le défunt a été élevé à la sève idéologique du mouvement d’émancipation des Haratine  ( ELHOR). Il a  milité au sein dans  AC et APP.
Le defunt etait aussi très  présent dans Le manifeste pour  les droits sociaux, économiques et politiques  des haratines et qui a chaque marche ne cessait de galvaniser et  d’haranguer les foules par la verve de son discours et la franchise de son langage.
Ces dernières années, feu Mohamed vall Ould Messaoud interppelait avec des écrits bien argumentés les occidentaux, notamment  la  France  leur rappelant leur part de responsabilité  historique dans ce que vivent les Haratine dans cet espace mauritanien  en ce début du 21 siècle.
Cette mort rend le monde des droits de l’homme orphelin.
A cet effet et dans ces moments difficiles, où nous sommes traversés par les angoisses, nous partageons pleinement les douleurs et les tristesses avec la famille du défunt.
Les militants de AHME,  aussi bien  dans la diaspora qu’à  l’intérieur du pays présentent leurs sincères condoléances à la famille restreinte et élargie du défunt.
Paix à son âme
ina lilahi we ina ileyhi rajioune

“En marge de l’Histoire”, l’émission que préparait la TVM avec Bredelil sur instructions de la Présidence

“En marge de l’Histoire”, l’émission que préparait la TVM avec Bredelil sur instructions de la Présidence Selon le directeur général de la Télévision officielle mauritanienne « Al Mauritania », Mohamed Mahmoud Ould Abou El Maaly, le leader du Baathisme en Mauritanie, Mohamed Yehdih Ould Bredelil, décédé mercredi 13 janvier 2021, préparait avec lui une émission qui allait être dénommée ” En marge de l’Histoire”. Lire la suite

Mauritanie : Human Rights Watch livre ses observations sur les événements de 2020

Mauritanie : Human Rights Watch livre ses observations sur les événements de 2020La première année de la présidence de Mohamed Ould Ghezouani n’a été marquée par aucun progrès pour réviser les lois répressives pénalisant la diffamation, la diffusion de « fausses informations », la cybercriminalité et le blasphème; les autorités se servent de ces lois pour poursuivre et emprisonner des défenseurs des droits humains, des activistes, des journalistes et des blogueurs. Lire la suite