L’image est comme le mot, elle a son poids ! / Par Maham Ould Youssouf

Alioune ould Youssouf dit Maham: « Notre souhait est d'œuvrer pour  l'avènement d'une Mauritanie juste, unie et réconciliée avec elle même » –  Initiatives NewsDe mon retour du Sud, sur les terre des mes aïeux où jai passé un court séjours loin des brouhaha de la capitale, j’ai retrouvé la polémique sempiternelle dans les réseaux sociaux à Nouakchott.

Gy vaillant disait le visage extérieur véhiculé d’un pays est toujours lié à son image intérieure, Lire la suite

Ne cédons pas au tribalisme et à l’islam politique…

Depuis un certain temps, et singulièrement à l’approche de l’Aïd El Fitr, des mobilisations tribales sont apparues çà et là pour collecter des fonds d’aide aux sinistrés de Gaza. Certaines personnalités politiques ou religieuses en ont profité pour se distinguer sur les réseaux sociaux, en faisant l’apologie du tribalisme par des vidéos à contenu ostentatoireet on ne peut plus rétrograde. Le comble du cynisme est que certains de nos éminents oulémas ont eux aussi profité

Lire la suite

Passions d’un engagement (15) : Avant de s’éloigner de l’aventure de la route Boutilimitt-Nouakchott accompagnons un petit moment ce singulier aventurier / Par Cheddad

En 1979, à Boutilimitt, un ancien garde, du nom de Isselmou Ould Barti, me raconta l’histoire d’une passionnante traversée de cette piste Nouakchott-Boutilimitt. Au moment où je saisis ce passage en 2014, son frère cadet m’apprend qu’il était encore en vie et heureusement bien portant. Il serait maintenant décédé, paix à son âme. Il dit qu’en 1951, il était en service à Boutilimitt. Lire la suite

El Hassen Salihi : victime expiatoire de la « Loi portant protection des symboles nationaux et incrimination des atteintes à l’autorité de l’Etat et à l’honneur du citoyen »

Depuis quasiment deux ans , El Hassen Salihi, homme de lettres, généalogiste et spécialiste des tribus arabo-berbères, est derrière les barreaux. Son crime ? Avoir osé remettre en question le statut traditionnel chérifien de certaines familles et autres tribus de la sous région. Lire la suite

Visite officielle du Président Bassirou Diomaye Faye en Mauritanie : un retour aux sources !? Par Dr Ahmed Khalifa Niasse

Visite officielle du Président Bassirou Diomaye Faye en Mauritanie : un retour aux sources !? Par Dr Ahmed Khalifa NiasseLe Président Bassirou Diomaye Faye a effectué une visite officielle en Mauritanie jeudi. Cependant, en dehors de ce caractère, elle peut être historiquement un retour aux sources.

En effet, quelles que soient les étapes ultérieures, les Sereres ont longtemps habité la zone mauritanienne de Atar. Atar est l’une des trois premières villes de Mauritanie. Elle est située à quatre cents kilomètres au nord de Nouakchott. En 1088, le Roi des Sérères, Amacodou Diouf Famack était opposé dans une bataille à l’armée des Mourabitounes ( l’équipe nationale de Mauritanie porte aujourd’hui ce nom ( autrement prononcé Almoravides).
Lire la suite

Toulel, un embargo contre SOOBÉ KAFO

Toulel, un embargo contre SOOBÉ KAFOLa situation à Toulel est de toute évidence le reflet de tensions profondes entre différentes couches sociales, notamment entre la féodalité et les personnes issues de familles anciennement « serviles ».

Les aspirations à une société plus juste et égalitaire rencontrent des résistances de la part de ceux qui souhaitent maintenir leur position de pouvoir. La lutte pour la dignité et la liberté est donc confrontée à des obstacles culturels et sociaux importants. Lire la suite

Citoyenneté et nationalité – I /Par Ian Mansour de Grange

Longtemps gardée sous le boisseau par une relative mais réelle connivence entre les populations blanches et noires de langue et culture maures, majoritaires, la question de la nationalité mauritanienne a pris une singulière vigueur depuis une quinzaine d’années avec la combinaison de contestations statutaires et ethniques regroupant des populations harratines et négro-mauritaniennes (1) contre « le système raciste », disent-elles, « imposé par la minorité beïdane ». Quatre dossiers cristallisent ces crispations : la mise à jour de l’état-civil, la reconnaissance factuelle des langues dites nationales, la répartition des postes de décision et le foncier rural dans la région du Fleuve. C’est un débat bien évidemment réservé aux seules personnes se réclamant de la nationalité mauritanienne. Mais y apporter, à sa lisière, quelques données plus générales pourraient permettre à ces acteurs d’envisager d’heureuses négociations. Telle est la simple ambition des cinq articles de cette nouvelle série.

Lire la suite

Passions d’un engagement (14): Un gouverneur d’opposition/Par Ahmed Salem Ould El Mokhtar (Cheddad)

Après la conférence, je me suis installé à Rosso comme président du comité régional du parti et représentant du mouvement MND. J’étais donc gouverneur (wali) du Trarza, ma propre région. Pourtant la tradition administrative officielle décommande ce genre de nominations. Hamadi Ould Hamadi me passa service au cours d’une courte réunion à deux. C’était un garçon d’une grande intégrité morale. Il défendait avec passion le point de vue opposé au mien. Sans pour autant parvenir à le convaincre, je réussis après quelques discussions à le dépassionner énormément. Il avait une forte influence sur son entourage, notamment sur Petit Haye, le futur grand speaker de la BBC et de Radio Mauritanie. Mohamed Yahya Ould Haye dit Petit Haye, ce gosse d’à peine 15 ans, qui s’était fait renvoyer de l’école primaire, manifestait des velléités de grande intelligence. Lire la suite

Mauritanie : Justice pour les accuser dans l’affaire d’assassinat feu Balla Gandéga

You are currently viewing Mauritanie : Justice pour les accuser dans l’affaire d’assassinat feu Balla Gandéga

A son excellence Mohamed Ould Ghazaouni, Président de la République islamique de Mauritanie en votre qualité de garant de l’indépendance de la justice.

Rendre la justice est une fonction cardinale et essentielle dans un Etat de droit et dans une démocratie libérale. Les magistrats ont entre leurs mains la vie, la liberté, l’honneur et les intérêts moraux, financiers et matériels de ceux qui vivent sur le territoire de la République. Le rôle de la justice est de préserver la tranquillité, la paix et la vie en société. A ce titre, elle protège les plus vulnérables, juge les litiges et sanctionne les comportements prohibés. Lire la suite