Archives pour la catégorie Interviews

Madame Sektou Mohamed Vall présidente de l’ONG AMANE, organisation dotée du statut spécial consultatif de l’ECOSOC depuis 2021 : « Le projet de loi Karama ne présente aucune problématique d’incompatibilité avec la Chari’a »

Le Calame : Le projet de loi sur le  » genre  » rejeté deux fois par le Parlement suscite un vif débat. Son prochain examen par l’Assemblée nationale n’a pas manqué de susciter une espèce de surenchère. Qui ne veut pas ce texte ? Que lui reproche-t-on exactement ?

Mme Sektou Mohamed Vall : Tout d’abord, permettez-moi de vous présenter le contexte dans lequel s’inscrit cette nouvelle proposition de loi. Les violences faites aux femmes et aux filles ont atteint un niveau sans précédent dans notre pays. Le manque d’encadrement juridique est la cause de cette évolution exponentielle qui frappe toutes les couches sociales. Sans être exhaustives, les statistiques du Centre  » Al-Wafa  » de l’ONG AMSME illustrent l’ampleur du phénomène : entre 2002et 2022 (vingt ans donc) : 3605 cas ; entre 2020 et 2022 (deux ans seulement) : 1032 cas.

Ainsi, nous sommes aujourd’hui dans un moment décisif qui déterminera si nous voulons mettre tous ensemble fin à ce désordre et à l’impunité systématique de ses auteurs. Lire la suite

Interview du président Mohamed Ould Ghazouani au Figaro

Le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani au Figaro: «L’Afrique attend trop de la France»Entretien exclusif – Le président du G5 Sahel estime que la situation est plus «mauvaise» que jamais dans cette région du continent.

Longtemps habituée aux coups d’État depuis son indépendance en 1960, la Mauritanie fait aujourd’hui figure d’îlot de stabilité au Sahel, alors que le rejet de la France va grandissant dans cette région d’Afrique de plus en plus livrée au djihadisme, aux groupes armés en tous genres et traversée par d’importantes vagues migratoires. Lire la suite

Entretien avec M. Mohamed Vall Handeya, président du Manifeste des Haratines

Entretien avec M. Mohamed Vall Handeya, président du Manifeste des Haratines« Il est presque certain que le RFD et l’UFP conjugueront désormais avec le pouvoir plutôt qu’avec l’opposition. C’est ce qu’on appelle le monde à l’envers… », déclare M. Mohamed Vall Handeya, président du Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Harratines. Entretien.

Le Calame: Vous avez assisté ce 31 aout à une conférence de presse commune des partis non reconnus les FPC et le RAG. Que signifie votre présence à cette rencontre ?
Lire la suite

M. Mohamed Borboss, président du parti de la Construction et du Progrès (PCP) : ‘’Je ne pense pas que cette Assemblée Nationale puisse continuer’’

Le Calame : Votre parti a participé aux dernières élections locales. Quelle évaluation vous faites  devos résultats?

-Mohamed Borboss : Oui, nous y avons participé avec des espoirs, une abnégation et une volonté sans pareil.

C’était un défi que nous avons bien voulu relever : nous imposer en participant effectivement dans la gestion de nos communes et régions, au niveau de l’Assemblée Nationale, sur toute l’étendue du territoire national, par les listes que nous avons proposées et par nos élus choisis éventuellement par notre électorat. Mais hélas !Non seulement nous avons été trahis par des adversaires dits ‘’politiques’’ sans morale, ni foi, ni loi, ni scrupules aucuns et qui n’ont en plus eu cure de la volonté du président de la République d’assainir notre démocratie naissante, la relancer sur de bonnes bases et perpétuer un climat sain de sérénité, que lui-même s’est investi pour créer, à même d’établir la confiance et la complémentarité entre tous pour bâtir cette nation qui est la nôtre à tous. Lire la suite

M. Khalilou Dedde, ancien député de l’UFP : ‘’ Le scrutin du 13 Mai fut un véritable tsunami électoral dans le pays qui n’a épargné que ceux qui l’ont provoqué’

Le Calame : Les mauritaniens viennent d’élire leurs conseils municipaux, régionaux et leurs représentants au Parlement. Quels enseignements avez-vous tirés de ce triple scrutin ?

Khalilou Dedde : Avant tout, je vous remercie pour l’occasion que vous m’offrez pour commenter les résultats des élections du 13 mai.

Pour qu’il y’ait élections dignes de ce nom, il faudrait impérativement accréditer un certain nombre de préalables dont la transparence, la liberté et l’équité, principes fondateurs qui ont fait malheureusement défaut, de mon point de vue, au simulacre du triple scrutin du 13 mai. Oui, une nouvelle assemblée, de nouveaux conseils municipaux et régionaux sont en train de s’installer, mais la question qui mériterait d’être posée est surtout par quel mécanisme ceux qui s’y placeront ont-ils été élus ? Lire la suite

M. Abdessalam Horma, président SAWAB et député réélu :  »Nous avons été déçus par les élections et leur manque de transparence et de crédibilité »

M. Abdessalam Horma, président SAWAB et député réélu: ‘’Nous avons été déçus par les élections et leur manque de transparence et de crédibilité’’

Le Calame : Les mauritaniens se sont rendus aux urnes, les 13 et 27 mai 23 pour élire les conseils municipaux, régionaux et les députés au parlement. Quelle appréciations votre parti, SAWAB fait-il de ces scrutins ? Êtes-vous satisfait des résultats de votre coalition ?
Lire la suite

M. Biram Dah Abeid : ‘’Le camp de l’alternance sort affaibli de la farce du 13 Mai, du moins en nombre d’élus’’

Le Calame: Les résultats provisoires du scrutin du 13 mai viennent de tomber. Quelle évaluation en faites-vous ?

Biram Dah Abeid : Il  est  assez  tôt  pour  se  prononcer  sur  l’ampleur  de  la  mascarade  mais  l’on  peut  déjà conclure,  au  su  du  spectacle  sinistre  de  la  Ceni,  que  le  projet  de  démocratisation  de  la Mauritanie vient d’être enterré par le pouvoir et sa clientèle ethno-tribale. Lire la suite

L’interview du président TIMIDRIA, M. Ali Bouzou

Nous avons rencontré le président Ali Bouzou et secrétaire exécutif du réseau abolitionniste le G5 Sahel lors du passage de l’état du Niger devant la Convention sur l’Elimination de la Discrimination Raciale (CERD) du 12 au 14 avril 2023 au Palais de Wilson.

Le président de l’association TIMIDRIA (qui veut dire Fraternité et Solidarité en Tamasheq) a exhorté les abolitionnistes à plus de solidarité entre eux pour faire face aux énormes défis qui nous attendent en matière de la lutte contre l’esclavage dans toutes ses formes dans le Sahel .

 

 

 

 

 

Edith Bruder, historienne : « Juifs et Noirs ont en partage cette expérience de la stigmatisation » Par Marc-Olivier Bherer

RCJ - Edith Bruder pour son livre « Histoire des relations ...ENTRETIEN : Dans un entretien au « Monde », la chercheuse constate qu’en Occident, Juifs et Noirs sont deux minorités discriminées et renvoyées à l’altérité. S’ils ont entretenu des relations complexes, à la fois de solidarité et de rivalité, leurs histoires restent toutefois distinctes.

Anthropologue et historienne, Edith Bruder est chercheuse au CNRS, à l’Ecole d’études orientales et africaines de l’université de Londres, ainsi qu’à l’université d’Afrique du Sud. A travers Lire la suite