Article mis en avant

Les trois formes de justice en Mauritanie : la justice divine, celle des hommes et la justice de la conscience

La justice divine

Elle est symbolisée en Mauritanie par l’Islam à savoir le Coran (paroles d’Allah) et les Hadith authentifiés (paroles du prophète Mohammed).
Dans l’Islam, la seule supériorité reconnue est celle de la piété : « Akramoukom indaAllah etghakoum », le plus apprécié parmi vous est le plus pieux en l’occurrence le plus croyant à Allah.
Aussi, le Coran interdit la haine : « La Ikrahi vi dinni : ». Il n’y pas de haine dans la religion, sous entendue l’Islam.

Si l’Islam est le facteur déterminant dans cette République islamique qu’est la Mauritanie, alors le racisme basé sur l’origine ou l’ascendance n’ont pas de place dans cette société. Lire la suite

Pourquoi cela n’arriverait-il pas chez nous aussi…?

Une question que se posent beaucoup de mauritaniens et qui cache mal leur sentiment de jalousie après la leçon politique que la République du Sénégal, notre sœur, notre voisine, a donnée à l’Afrique toute entière.
Ce sentiment est exprimé avec irréalisme par une certaine opposition, avec philosophie et timidité par le commun des mauritaniens et encaissé par nos dirigeants qui craignent certainement que ce qui est arrivé au Sénégal ne se répercute sur la Mauritanie.

Lire la suite

Environnement : des textes nationaux, très utiles et à améliorer

Comme tous les pays, la Mauritanie s’engage de plus en plus sur les questions écologiques. Mieux, elle a mis au point une vision depuis juillet 2000.

Faisant l’objet de la Loi n° 2000.045, portant code de l’environnement, elle fait partie d’un arsenal juridique, règlementaire et administratif qui est à saluer. Le tout reflète une prise de conscience du défi écologique au niveau des instances dirigeantes du pays. Elle doit cependant faire l’objet d’améliorations sensibles. Lire la suite

Lettre de remerciement à Monsieur le Président de la république, Son Excellence Mohamed Ould Cheikh Elghazwani

Lettre de remerciement à Monsieur le Président de la république, Son Excellence Mohamed Ould Cheikh ElghazwaniVoila plus de deux ans, qu’une affaire foncière préoccupe les populations de la nouvelle Moughataa de Tekane qui au demeurant se sont vus au cours deux dernières décennies expropriées de toutes leurs terres de la chamama les laissant dans un dénuement total et un chagrin continu. Lire la suite

Mauritanie : l’esclavage, la violence faites aux femmes, deux priorités instrumentalisées par le gouvernement

Après la création d’un tribunal spécialisé de lutte contre l’esclavage, la ministre de l’Action sociale persiste que toute amélioration de la situation de la femme passe par tout texte juridique respectant la Charia. Ces offensives du gouvernement sont considérées par les observateurs comme une instrumentalisation derrière laquelle se cache une justice à deux vitesses et des financements extérieurs. Lire la suite

La Mauritanie annonce un plan d’action national de lutte contre la traite de personnes

La Mauritanie annonce un plan d’action national de lutte contre la traite de personnes

En Mauritanie, le gouvernement a annoncé, mercredi 27 mars, un plan d’action national de lutte contre la traite de personnes pour les deux années à venir (2024-2026).

Le commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile, Cheikh Ahmedou Ould Ahmed Salem Ould Sidi, est revenu sur les grandes lignes du plan d’action national Lire la suite

Zakat : Qui a passé outre les instructions du président de la République ?

Le Conseil Suprême de la zakat : une zakat qui n’a plus de zakat que le nom / Par Moussa Hormat-AllahEn créant par décret présidentiel une Administration nationale de la zakat, le chef de l’Etat a pris une décision unanimement saluée. Une véritable bouffée d’air frais qui a mis du baume au cœur chez les pauvres et les nécessiteux.

En effet, cette initiative laisse, désormais, entrevoir un nouvel horizon prometteur pour une réelle et pérenne amélioration des conditions de vie des citoyens démunis après des décennies de privation et de précarité. Par ailleurs, cette initiative salutaire contribuera aussi à un nivellement par le bas de la société. Lire la suite

Passions d’un engagement (12) : Un défi très osé / Par Cheddad

La date du 1er octobre 1973 fut choisie pour la proclamation du Parti des Kadihines de Mauritanie (PKM). Comme le parti était supposé être inconnu des services de renseignements du pays, la préparation de sa proclamation va prendre plusieurs semaines. Des messages codés furent distribués aux directions locales du parti. Des militants du MND, non membres du parti, furent informés de son existence et préparés pour être associés à l’exécution de l’opération. La déclaration de proclamation fut multipliée par milliers et distribuée à temps aux directions locales. Tous les centres urbains du pays étaient programmés. Lire la suite