Archives de l’auteur : Mohamed CIRE

Mauritanie : la nomination des délégués régionaux du développement rural fait polémique

Le 10/09/2021 – Kassataya

La discrimination au niveau de l’administration mauritanienne se poursuit à grande vitesse depuis l’accession au pouvoir de Ould Ghazouani. Les nominations des délégués régionaux du développement rural tous issus d’une seule communauté, suscitent encore une fois des polémiques sur les réseaux sociaux. Lire la suite

Affaire Aziz : Quand les « preuves » s’accumulent…/Par Mohamed Chighali

Le 10/09/2021 – Mohamed Chighali

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Mohamed Ould Abdel Aziz se débat dans des problèmes qui empoisonnent sa vie de « criminel » notoire mis en examen. Répondant à une question que lui posait un de nos confrères lors de l’une de ses « maladroites »conférences de presse, avant de le répéter à RFI, « je suis riche, oui, et j’ai de l’argent. Mais je mets au défi quiconque de prouver que j’en ai pris dans les caisses du Trésor, les caveaux de la Banque Centrale ou que je me suis fais corrompre ». Mieux : « je mets même au défi l’actuel Président de le prouver ! ». La suite, on la connaît… Lire la suite

Mauritanie : création de six nouvelles Moughataas

Le 10/09/2021 – Tawary

Le gouvernement mauritanien a décidé au cours du conseil des ministres tenu aujourd’hui, mercredi 8 septembre 2021, de rehausser six chefs d’arrondissement au statut de Moughataa.

Et selon le communiqué de la réunion qui a rendu public, un projet de décret portant création et délimitation de 6 Moughataa. Il s’agit de : Adel Bagrou (Hodh El Charghi), Tewil (Hodh El Gharbi), Lexeiba (Gorgol), Male (Brakna), Tékane (Trarza) et Woumpou (Guidimakha).

Cette mesure entre dans le cadre du développement et le renforcement du travail administratif et sécuritaire, précise une source. Nous rappelons que la Mauritanie compte aujourd’hui, 15 wilayas, 61 Moughataa et environ 218 communes.

Quelques séquences de l’histoire des Kadihines (partie 13) : L’action politique/Par Ahmed Salem El Mokhtar (Cheddad)

Le 10/09/2021 – Ahmed Salem El Mokhtar (Cheddad)

La révolution culturelle : La réplique à Hammam Fall. Pour desserrer l’étau sur le mouvement MND, les autorités décidèrent de lancer Hammam Fall dans la bataille. Hammam, un ancien garçon dans les maisons coloniales européennes à Saint-Louis, était devenu un richissime homme d’affaires après l’indépendance grâce à ses relations avec le pouvoir. D’ailleurs, comme Hammam, la plupart de nos premiers hommes d’affaires qui avaient eu l’ingéniosité d’exploiter ce genre de relations, avaient auparavant exercé le métier de garçon chez les Toubabs. Presque tous, étaient originaires de l’Adrar, une région désertique dont les habitants étaient aguerris par des siècles de disette et de privation. Ils savaient en conséquence, mieux que les autres, profiter des nouvelles opportunités. Lire la suite

Quelques séquences de l’histoire des Kadihines (partie 12) : L’action politique/Par Ahmed Salem El Mokhtar (Cheddad)

Le 10/09/2021 – Ahmed Salem El Mokhtar (Cheddad)

L’action révolutionnaire : Arrivé à Nouakchott, je n’avais pas chômé longtemps. Le mouvement politique va récupérer aussitôt tous les élèves définitivement renvoyés. Ils formeront désormais le socle sur lequel va se construire le corps de l’appareil organisationnel du MND. Lire la suite

Dialogue/concertations : Quelle place pour la société civile ?

Le 10/09/2021 – Le Calame

On n’entend pas parler de la place que pourrait tenir la Société civile mauritanienne au dialogue/concertations que les acteurs politiques mauritaniens s’apprêteraient à organiser sous peu. Ni de celles de personnalités indépendantes, toutes cependant susceptibles de servir au moins de « régulateurs » lors de ces assises. Lire la suite

Communiqué CLTM : الكونفدرالية الحرة لعمال موريتانيا

      ان الكونفدرالية الحرة لعمال موريتانيا CLTM  أمام هذه الموجة الجديدة من إرتفاع الأسعار  المذهل و تدهور الأوضاع  الإجتماعية الذي طال كل الخدمات الأساسية للحياة  دون أي إجراءات أو تدخل من السلطات لإيقاف هذا الانهيار للقوة الشرائية فإنها تدين تعاطي الحكومة السلبي مع هذه الأوضاع الخطيرة Lire la suite

Les racines – très anciennes – du racisme anti-Noirs dans le monde arabe. Vidéo.

Vidéo. Les racines – très anciennes – du racisme anti-Noir dans le monde arabe

The Conversation – Dans les pays à dominante arabe « blanche », les Noirs arabes sont sous-représentés et largement invisibles. Ils sont également écartés des institutions politiques, universitaires, artistiques et religieuses.

Les deux termes ne s’excluent pourtant pas l’un l’autre : certains Noirs sont arabes et certains Arabes sont noirs. En tant qu’intellectuel arabe en Occident – je suis professeur de langue et de littérature arabes à l’Université de Waterloo – m’exprimer sur le racisme anti-noir dans le monde arabe me place dans une position délicate. Lire la suite

Interview au Calame de Messaoud Ould Boulkheir, président de l’APP et du Conseil Economique, Social et Environnemental

Le Calame : Depuis quelques jours, la conférence de presse de certains partis politiques de l’opposition et coalitions et fait couler beaucoup d’encre et de salive. Certains vous accusent d’avoir été très critique vis-à-vis du régime d’Ould Ghazwani à qui vous avez demandé de démissionner dans la mesure où il n’est pas disposé à « affronter les problèmes du pays ». Que lui reprochez-vous après deux ans de règne ?

Messaoud Boulkheir : Je n’ai pas été très critique mais seulement critique « en disant ouvertement ce que chacun pense intimement » Lire la suite

Tombouctou : une ville méconnue / Extrait du livre « When we ruled » de Robin Walker

EgyptSearch Forums: Robin Walker When We Ruled, 90,000 Years of African HistorySavais-tu qu’au 14ème siècle, la ville de Tombouctou était 5 fois plus grande que Londres ? Et même qu’elle était alors la ville la plus riche du monde ? Près de 200 ans avant Colomb, des marins Maliens débarquent en Amérique !!!

La ville malienne de Tombouctou avait une population de 115 000 personnes au 14ème siècle – cinq fois plus peuplée que la Londres médiévale. National Geographic a récemment décrit Tombouctou comme le « Paris » Lire la suite