Archives de l’auteur : Mohamed CIRE

Quelques séquences de l’histoire des Kadihines (partie 6) : Le volontaire /Par Ahmed Salem El Mokhtar (Cheddad)

Quelques séquences de l’histoire des Kadihines (partie 6) : Le volontaire /Par Ahmed Salem El Mokhtar (Cheddad)

Le nouveau climat politique aura un impact direct sur les relations humaines. On changeait de conception du monde ; on changeait de mode de vie. On changea même d’amis et d’entourage, y compris parfois de famille. Désormais les compagnons de lutte formeront le nouveau cercle d’amis. Citons-en, des amis enseignants : feu Sall Abdoulaye, feu Fall Alioune, feu Bâ Abdoulaye dit Batch et feu Aziz Wane. Tandia Cheikh Sidiya le seul survivant parmi les enseignants (que Dieu lui accorde une plus longue vie). Des élèves comme Sidenna, Billil, Petit Zeine, Ahmed Salem Ould Elbeyidh, feu Nourou Ould Lab, Lemrabott Ould  Bouh, feu Ahmedou Ould Abderrezzagh. En raison de son teint très clair, ce dernier était surnommé par certains « Pomme de Terre ». Puis, dans une deuxième étape, d’autres élèves s’ajouteront : Moulaye Ely, Taleb Khyar, Diop Medoune, pour ne citer que ceux-ci. Lire la suite

Quelques séquences de l’histoire des Kadihines (partie 7) : La confrontation idéologique/Par Ahmed Salem El Mokhtar (Cheddad)

Le Lycée National : À la fin du mois d’octobre de l’année 1971, j’arrive à Nouakchott. Je suis transféré au Lycée National et orienté en seconde C.
À la Direction des Études, on m’informa que je n’avais plus de place dans les classes réservées aux élèves nationaux. On me signifia que je devais aller en seconde C2, une classe réservée aux élèves français, fils de coopérants. Sur une quarantaine d’élèves on comptait à peine 5 mauritaniens. Djlitt Mint Zeine et Eslemhoum Mint Abdelmalik en faisaient partie. Lire la suite

ARCHIVES DE BILBASSI: Les Maures et les Noirs ou lettre ouverte au Journal « Echos d’Afrique Noire » (avril 1958)

Mauritanie : sanctions sévères contre ceux qui insultent le Président de la République

Mauritanie : sanctions sévères contre ceux qui insultent le Président de la République L’ère actuelle en Mauritanie – avant même la loi ratifiée par le gouvernement aujourd’hui – est caractérisée comme la moins tolérante en matière d’ expressions d’opinion, surtout si elle est comparée à l’ère précédente, dans laquelle la liberté d’expression a atteint ses niveaux maximum. Lire la suite

BCM : pour la patrie et pour l’histoire

BCM : pour la patrie et pour l'histoirePr Mohamed ould Mohamed El Hacen – Chers compatriotes mauritaniens:

Autorités et citoyens,

Plus j’étudie, plus je pense, plus je réfléchis à propos de cette dernière opération de change de billets de banque, d’échange de papier- monnaie en monnaie plastique, « zazou » monnaie inflammable, par la BCM, et plus j’ acquiers une forte présomption qu’ il y avait, en soubassement, des mobiles « louches », inavouables et inavoués. Lire la suite

La Mauritanie refuse de ratifier les recommandations de l’ONU pour dépénaliser « l’apostasie et l’homosexualité »

La Mauritanie refuse de ratifier les recommandations de l’ONU pour dépénaliser « l’apostasie et l’homosexualité »Le Commissaire aux droits de l’Homme, Cheikh Ahmedou Ould Ahmed Salem Ould Sidi, a annoncé que la Mauritanie n’avait pas ratifié les recommandations de l’ONU relatives à l’abolition de la peine de mort et à la dépénalisation de l’apostasie, du dédain, de Lire la suite