Archives de l’auteur : Mohamed CIRE

Dans l’ombre des pouvoirs militaires (21) : Deux expéditions en Afrique Nord et Sud .Par Ahmed Salem Ould El Mokhtar (Cheddad)

L’incident diplomatique

Nous retournions au Sénégal, à la capitale Dakar. Nous redescendions chez les parents de Hassène, des commerçants de détail au centre-ville, non loin du grand marché Sandaga. Ils possédaient en location une modeste chambre non loin de leur boutique.  A partir de là, nous avions débuté notre campagne de sensibilisation au sein des ressortissants mauritaniens, peu nombreux encore depuis les événements raciaux  de 1989. Lire la suite

Mauritanie : encore une enfant noire, cible d’esclavage

Le 30 mai, de présumés esclavagistes sont déférés au tribunal régional de Aleg, chef-lieu de la région du Brakna, par le procureur Cheikh Baye Seyid Didi ; le magistrat a entendu toutes les parties, avant de les inculper, au grief d’une infraction à la loi 2020-017 du 06 août 2020, portant prévention et répression de Lire la suite

Ne jamais oublier les Martyrs de Zoueratt…

Le 29 mai 1968, à Zoueratt, les ouvriers de la MIFERMA (ancêtre de la SNIM) entrèrent en grève et manifestèrent pacifiquement pour la reconnaissance de leurs droits salariaux et syndicaux. Ce fut la première action ouvrière indépendante dans l’histoire de notre pays. Ce fut également et surtout, la première action unitaire de masse dans laquelle prirent part des citoyens de toutes nos communautés, deux ans après les graves événements intercommunautaires qui faillirent faire basculer le pays dans une guerre civile interraciale. Lire la suite

Dans l’ombre des pouvoirs militaires (20) : Deux expéditions en Afrique Nord et Sud.Par Ahmed Salem Ould El Mokhtar (Cheddad)

La mission en Sénégambie : le pèlerinage au sud du Sahara 

Peu de temps après, on me demanda de préparer de nouveau ma valise. Je devais accompagner quelqu’un du parti pour une mission semblable à celle d’Afrique du nord, cette fois au sud du Sahara, au Sénégal et en Gambie, « la Sénégambie » comme on disait autrefois, pour paraphraser le président-poète Senghor. Lire la suite

Alassane Harouna Boye rescapé du fameux putsch de 1987 répond à la députée de l’UFP Mme Kadiata Malick Diallo

Alassane Harouna Boye rescapé du fameux putsch de 1987 répond à la députée de l’UFP Mme Kadiata Malick Diallo. Le chantage politique de l’UFP n’arrivera jamais à faire taire le leader abolitionniste Biram Dah Abeid.

Ci-dessous le texte de la réponse, bonne lecture Lire la suite

Chers amis pour la liberté, me voici de retour!!

Quand le Président Biram Dah Abeid parle ou pose des actes, ils sont passés au peigne fin, et les jongleries verbales des détracteurs ne manqueront point.

Ces moments ci, beaucoup de ceux qui sont élevés à la sève idéologique du MND, tirent de boulets rouges sur l’homme car ce dernier lors d’une conférence de presse à fustigé leur position décliné à travers un communiqué qui, le moins que l’on puisse dire renferme des passages de contenus hybrides voir incitateurs à des châtiments corporels sévères, suite à la tentative du coup d’État militaire de 1987. Lire la suite

Capitaine Ely Ould Krombole: mépris et condescendance, à quand la  fin de la  philodophie de l’aversion ?

Dans un torche-cul  paru chez Chezvlane (Le  23 Mai 2022 ) dans lequel l’inconsistance est d’une légèreté platonicienne , l’impertinence frôlant  le ridicule, et la malhonnêteté intellectuelle endémique manifeste ,  » le vaillant capitaine » fugitif, déserteur  du champ de combat qui devait être le  sien , s’est livré à une tactique de guerre improductive et perdue d’avance comme un capitulard fielleux .
À la lumière de l’ecrivasse du lunatique Krombele , tantôt anti_esclavagiste accablant ses mandants d’aujourd’hui  pour trouver refuge en hexagone , tantôt   falsificateur de l’histoire militante pour des prébendes , quelques observations et rappels s’imposent pour rafraîchir la mémoire abimée frappée de versatilité par des faits precis , car la mémoire peut se perdre mais l’écrit demeure. Lire la suite

Expulsion de Mint Khaytou de Tawassoul : le bloc du Nord se retire du parti en signe de protestation

Dans un communiqué publié vendredi, le Bloc politique du Nord, membre du parti Rassemblement national pour la réforme et le développement (Tawassoul), dirigé par Dah Ould Sneiba, a annoncé son retrait du parti, en guise de protestation contre l’exclusion du député Saadani Mint Khaytour. Lire la suite